J’ai rencontré un gar? on sur lovoo avec qui le courant est de s…

J’ai rencontré un garçon sur LOVOO avec qui le courant est de suite bien passé.

Nous nous sommes rencontrés au bout de 2 jours suite à notre Match et plusieurs petits rendez vous par semaine se sont enchaînés (restau, balades, etc.), on a même passé un week-end en dehors de la ville.
Tout s’est fait rapidement, malgré le fait que je me promettais de ne pas précipiter les choses afin de ne pas être déçue.

Il a pu me mettre en confiance rapidement en me disant qu’il voulait quelque chose de sérieux et stable avec quelqu’un. Un homme serviable, attentionné et plutôt réservé, ce qui me changeait des expériences passées. Fréquenter ce type de garçon était plutôt rassurant. Il prévoyait même de voyager avec moi.

Les semaines sont passées et au bout d’un mois, je le sentais distant et froid avec moi : il ne me contactait plus à la même fréquence et quand il le faisait c’était le soir tard. Il me justifiait ses occupations mais sans rien me proposer derrière, et ça lui arrivait même d’annuler nos rendez-vous à la dernière minute…
J’ai commencé à me poser des questions tout en me disant que ses excuses était sûrement valables après tout.

Au bout de plusieurs jours, cette situation me gênant de plus en plus, je décide de me réinscrire sur le site de rencontre pour constater que … Monsieur était en ligne alors qu’il m’affirmait qu’il ne s’était plus connecté depuis un certain temps et qu’il supprimerait l’application.

Suite à cela je clarifie les choses avec lui en lui demandant ce qu’il voulait vraiment avec moi. Il m’affirma qu’il avait des doutes sur notre relation et qu’il ne savait pas si le mieux était de continuer ou de rester amis.
Je lui ai fait comprendre qu’une amitié ne me convenait pas et qu’il était préférable de tout arrêter dans ce cas. Il choisit de continuer.

Une semaine plus tard, nous nous revoyons dans un bar. Malgré mes tentatives de gestes affectueux, il reste de marbre.
Je décide de lui en parler une nouvelle fois, et en me raccompagnant, il m’avoua préférer rester ami avec moi, en me disant que j’étais « une fille sympathique ». 
Maintenant je sais ce que je ne veux plus !


Commenter cette RDM
Le 13/05/2018

Je me suis inscrite quinze ans après tout le monde sur adopteunmec…

Je me suis inscrite quinze ans après tout le monde sur Adopteunmec à 37 ans et en 4 mois j’ai fait 7 rencontres IRL.

Au début j’étais “gentille”, j’acceptais des charmes de personnes qui ne me plaisaient pas fatalement, bien mal m’en a pris ! Ne faites jamais ça, surtout sur un site aussi naze où les mecs ne se privent pas.

J’ai croisé des metteurs en scène misogynes, des mecs de trente ans qui te demandent direct des photo sur whatsapp, c’est un classique sur ce site, un taré qui s’était auto-diagnostiqué asperger, en agissant comme un pervers sur le site (te demande ton facebook parce qu’il a très envie de quitter le site, mais il y reste en fait, et dit “on garde le contact”, je l’ai bloqué de partout).

La première rencontre, était Adopte un dépressif, sans faire de sanisme ou de psychophobie, j’avais compris qu’il était atypique, mais quand le mec s’est cru féministe, en me conseillant de lire Sollers, et a commencé à s’énerver façon pétage de câbles les dents serrées (il était déjà assez alcoolisé quand on s’est retrouvé à 16h) quand j’ai critiqué “son maitre”, j’ai décidé de partir sans le critiquer ni le troubler dans son machisme, juste en disant au revoir et bonne route.

Chaque rencontre m’a permis “d’affiner” ma recherche et en définitive, je n’avais rien à faire sur ce site. J’ai appris à redouter les réactions des hommes à cause d’un ex.

Le second avec lequel j’étais aussi en pourparlers de rencontres, je l’ai vu après trois semaines de parlotte. C’était Adopte un mec en analyse qui essaie de t’analyser. Steward, propre sur lui, divorcé et père de deux fillettes dont il n’arrivait pas à parler, mais quand on a commencé à parler de nos vies et que je lui ai expliqué que j’étais sur ce site parce qu’un ex m’avait fait une chose qui m’a laissé la peur des hommes et des soucis divers, il a failli pleurer, puis après 1h a commencé en expert posant son diagnostic (purée la vulgarisation des termes psy dans la société, quelle plaie), après avoir désigné l’ex abuseur de “pervers narcissique”, à se demander si je ne l’étais pas moi-même un peu. Je l’ai quitté vers 23h, sans bisou ni rien, et le lendemain, j’avais une avalanche de texto du matin au soir.
Ca a duré 24h avant que je ne lui demande d’arrêter, gênée. Et là il a dit “je comprends, mais tu veux qu’on en parle?”
Non gars, j’ai dit stop, je ne vais pas quand même pas expliquer de nouveau, je l’ai bloqué.

Le troisième était un ingénieur dans les énergies renouvelables, père d’un petit garçon de 4 ans, fraîchement séparé. Il met 3h à me confirmer un rdv qu’il a décidé le jour-même, je le plante là, me disant que j’en ai marre que les mecs fassent passer leur vie, leurs besoins, avant la politesse la plus élémentaire. Entre temps, j’en ai reposé un en rayon car lui aussi (serait-ce une discipline masculine ?) ne se souciait pas de prendre deux jours pour répondre à une proposition de rdv qu’il souhaitait pourtant, en répondant comme un “vierge effarouché”: “oh lala, c’est osé mais je vais dire oui”…mais n’est-ce pas le principe du site de rencontres “supermarché des femmes ” qu’on ose sans être jugées justement ? Un cas spécial, et il a été assez gonflé pour faire des males tears quand je lui ai dit que j’avais accepté un autre rdv, il a laché: “ah d’accord, c’est ça Adopte, on peut abandonner un produit au bord de la caisse quand on le sent”, je lui ai gentiment demandé de ne pas projeter son indécence sur moi, qui n’étais pas là pour attendre patiemment sa réponse dans l’enclos rose et noir “porno chic”, si on considère que le porn pourrait avoir un aspect chic…canon mais tellement con et arrogant.

Donc le 3ème, Adopte un mec qui en veut à son ex en prétendant être parfait: on aurait dit un speed dating, on n’avait qu’une heure pour parler dans un bar…et on s’est limite engueulés à parler politique. Je n’ai pas donné signe de vie, je l’ai reposé en rayon et dix jours plus tard, je reçois un message qui me dit qu’il n’a pas senti de séduction, alors qu’il préfère ne pas donner suite. Ma réaction: mais tu tombes comme un cheveu sur la soupe dix jours plus tard ? Je me suis dit qu’il avait passé une sale journée et qu’il avait eu besoin de dominer une situation qui lui avait échappé…

Le 4ème, Adopte un queutard: libraire/prof contractuel en galère, séparé après 7 ans, 35 ans, m’a fait me méfier des hommes plus jeunes que moi pour la vie. Il a “pris” un baiser après une fin de journée très sympa à boire des verres et a disparu après un texto “charmant ce baiser”, avant de se connecter tout le temps sur Adopte en me disant qu’il était soudainement super busy quand j’ai proposé de nous revoir 2 jours après. Mais génial comique de répétition (masculine), lui aussi a envoyé un sms 15 jours plus tard, pour me “rassurer” qu’il avait été con, “au cas où je m’en voudrais”. Il détient la palme du foutage de gueule je crois avec son grand numéro à deux balles pendant 2 semaines de messages/manipulation à gagner ma confiance.
Ma réponse: Efface mon numéro de téléphone.

Le 5ème: Adopte un classiste, j’y croyais pas du tout, je l’ai limite contacté à cause du plan du 4ème : trop beau, trop bourgeois, trop poly, trop perché, mais tant qu’à rencontrer des cas sociaux, autant apprécier un beau visage. Je l’avais déjà vu en me disant “c’est pas pour moi ça”. En vrai, il avait dix ans de plus que sur les photo, une meuf mais pas trop, une haleine de poney, ne buvait pas mais fumait tout le temps de l’herbe, d’où l’odeur, à 15h, en bas de chez lui (oui, la connerie de laisser à un mec comme ça le choix du lieu). Il a d’ailleurs proposé direct d’aller chez lui sur le prétexte que je l’ai contacté et que j’ai proposé un rdv.
Il s’est tenu pendant le rdv mais avait l’air si agacé quand je lui ai fait remarquer que j’avais l’impression de l’interviewer étant donné qu’il ne posait aucune question, qu’il n’a jamais rien demandé quand je lui ai donné mon numéro, sur le site après le rdv.
Je l’ai reposé deux jours plus tard. Il m’a presque donné honte de moi-même de pas avoir les moyens, quand il a demandé “mais c’est chez toi ?” quand j’ai dit que je vivais dans un studio.

Le 7ème c’était la rencontre de la dernière chance lol et quelle surprise quand le vieux beau (47ans, mais il devait avoir un peu plus) gentil des messages s’est révélé un connard immature, sexiste et d’une transphobie intensément immonde, qui se croyait au top du féminisme parce qu’il a des “amies féministes”, on me l’avait jamais faite celle-là lol !

J’ai quitté le site mais ils ont conservé ma photo. Pour récupérer mes données perso, j’ai substituée à la photo de profil une photo féministe radicale avec message désobligeant histoire qu’ils accélèrent la suppression de mon compte.
Ce site est génial pour les harceleurs, les gens qui ont envie de détruire les autre à peu de frais dans des battles d’ego débiles et le paradis de tous les sexistes qui ne verront jamais le problème à être considérés comme des objets puisqu’ils objectivent les femmes.
Résultat pour moi, c’est de la merde !


Commenter cette RDM
Le 08/05/2018

Inscrite sur meetic depuis peu, je cherche activement des hommes en…

Inscrite sur Meetic depuis peu, je cherche activement des hommes en espérant trouver celui de ma vie. J’envoie des messages à tous les garçons qui me correspondent, sans réponse.

Puis un jour, un bel homme me contacte, agréable surprise…
On commence à discuter de ce que l’on aime et on a un centre d’intérêt commun qui est lire. On s’échange nos numéros de téléphone et on continue de discuter sur Meetic jusqu’au jour où je décide de lui envoyer un SMS.

On se donne rendez-vous à un bar pour discuter de nos affinités, loisirs, etc. En bon gentleman, il paie nos boissons et on se dit à plus tard.

Cette première rencontre étant positive, je décide de le recontacter par SMS pour se voir avec plus d’affinités. Il m’invite à un restaurant chic et il me prévient qu’il voudrait qu’on paye chacun sa part car c’est cher. J’accepte car il est très souriant et gentil avec moi.

Deux jours plus tard on se retrouve pour notre premier rendez-vous amoureux. On se retrouve dans un parc et on échange nos premiers vrais baisers.

Puis un autre jour, il me dit par SMS qu’il a besoin de 500 euros, raison de travail. Je lui fais un virement bancaire et il me remercie énormément, et pour se faire pardonner il nous paie un séjour de 3 jours dans un hôtel 5 étoiles. Je constate alors que c’est un vrai gentleman qui s’occupe de la femme.

Je pensais avoir trouvé l’homme de ma vie jusqu’au jour où il m’a demandé, toujours par SMS … 1000 euros ! Je lui au répondu non car je lui avais déjà donné 500 euros ce qui est bien suffisant.
Il m’appelle alors et je réponds : mais dès la première insulte que j’ai entendue, j’ai raccroché, bloqué son numéro et me suis désinscrite de Meetic.


Commenter cette RDM
Le 01/05/2018
Recevoir les prochaines RDM par mail

J’ai fait connaissance avec le patron d’un café où je vais parf…

J’ai fait connaissance avec le patron d’un café où je vais parfois et qui se montrait toujours charmant et attentionné, s’intéressant à moi, m’accueillant chaleureusement, etc.
Tout cela m’a encouragée à l inviter chez moi puisque nous habitons à 2 rues l’un de l’autre, pour un café et faire connaissance.

Le rendez-vous a été compliqué à organiser vu qu’il bosse comme il dit 70 heures par semaine “ah ben oui bien sûr, c’est ça la restauration”.
Franchement je ne voyais pas vraiment comment on pouvait monter une histoire avec ses maigres dispos et je pensais qu’on allait plutôt devenir amis…

Quand il a enfin pu se libérer de son activité si prenante, il est venu chez moi pour un café un lundi matin, jour de fermeture de son café.
Il avait apporté gentiment une viennoiserie et j’en avais d’ailleurs prévu une pour lui. J’ai préparé le café et en moins d’un quart d’heure il a voulu me déshabiller parce que “ça ne sert à rien les artifices” (!!!)
Lui s’est foutu à poil et j’ai dû lutter des deux mains pour repousser ses assauts et être vraiment ferme dans mon refus pour réussir à le faire se rhabiller et partir de chez moi, non sans qu’il m’ait demandé très vulgairement de le soulager, ce que je n’ai pas fait bien évidement !

Depuis je suis hyper craintive par rapport à toutes les rencontres que je peux faire et bien sûr j’ai dû changer de café. Preuve que des mecs grossiers et bourrins ça existe encore et preuve que je ne vois pas très clair.

Je surveille beaucoup ma façon d être depuis, car j’ai peur des malentendus et préfère m’abstenir. Finalement je croyais faire la rencontre amicale d’un voisin, mais je me suis pris une grosse déconvenue…


Commenter cette RDM
Le 25/04/2018

Ca s’est passé l’été dernier, je cherchais quelqu’un pour fai…

Ca s’est passé l’été dernier, je cherchais quelqu’un pour faire des randonnées et on m’avait conseillé OVS.
Je m’inscris mais peu après je me fais une entorse à la cheville donc je renonce aux randos. Je reste quand même en contact avec quelqu’un qui me dit habiter à l’autre bout de la France, mais qui doit venir dans ma région un plus tard. On pourrait donc se rencontrer et je lui ferai visiter …

Ça me plaît cette idée de faire du tourisme de découverte pour quelqu’un !  Je me prends au jeu, je passe sur le fait qu’il y a quand même beaucoup de fautes d’orthographe et de grammaire dans ses messages, ce qui est habituellement un critère de rejet pour moi car il me fait le gros plan “enfant sans famille” et malheureux de sa dernière relation blablabla…
Je m’attache à lui et aux photos qu’il m a envoyées de “lui”.

Et environ 15 jours après le début de nos échanges il me raconte une histoire abracadabrante de marchandises qu’il doit chercher pour son boulot mais qu’il s’est fait piquer ses papiers et bien sur sa CB. Bref, il voudrait que je lui envoie de l’argent et pas qu’un peu, quelque-chose comme 800 € ?!
Je réponds que je refuse tout net ! En cherchant qui pouvait bien monter de pareilles arnaques sur les sites de rencontre je découvre l’existence des “brouteurs” qui sont en fait des gens installés devant leur ordinateur et qui montent de faux profils avec des fausses photos et cherchent après un gros blabla très étudié (ils ont carrément des conseillers psy) à obtenir de l’argent pour quelque raison que ce soit.
Ca arrive aussi bien aux hommes qu’aux femmes et c’est absolument délirant les milliers d’euros qu’ils peuvent arriver à se faire. Ils sont en général basés au Sénégal, en tout cas en Afrique de l’ouest et c’est un moyen de, je cite “se venger de la domination des blancs” !
Regardez sur Internet ce qu’est un brouteur et vous y réfléchirez à deux fois avant d’envoyer une photo sur un site. Regardez “photos volées”, il y a même des services policiers spécialisés dans la poursuite des brouteurs !

Cette histoire m’a profondément choquée et traumatisée parce que dans les explications sur ce genre de pratiques il était dit que ces personnes s’adressent souvent à des femmes seules et paumées. Je ne vous dis pas le boulot pour raccommoder mon image de moi-même après cette expérience …

Les sites de rencontres et les sites de sorties c’est terminé pour moi et je n’enverrai plus jamais de photo à qui que ce soit …


Commenter cette RDM
Le 25/04/2018

Part

Premier rendez-vous
Le mec paie sa part
Dernier rendez-vous


J’avais essayé pas mal de sites de rencontres : adopte un mec (su…

J’avais essayé pas mal de sites de rencontres : Adopte un Mec (sur lequel j’avais rencontré mon ex dont je me suis séparée, parce qu’il s’était réinscrit 3 ans après, alors que j’étais à l’étranger…bref), Meetic (trop d’informations à renseigner, pire qu’une candidature pour un emploi) Badoo (ce sont des spams ?)

Tinder ? Je n’avais pas encore essayé !
Swipe à gauche, swipe à droite… des vertes et des pas mûres !
Puis L. typé latin, pas trop de photos (et surtout pas de photos en compagnie de chien, chat, cheval, poule, phoque ! C’est 30 millions d’amis parfois les photos de profils sur Tinder). Juste ce qu’il faut pour que je swipe à droite.
Tiens, on a des amis en commun sur Facebook, c’est vrai ça ?

Je me reconnecte le lendemain matin et ça a matché : il m’a même envoyé un Super Like :) On échange des gifs, 2-3 mots, puis très vite on passe sur WhatsApp. Il a mon numéro, bon…
On discute, on rigole, et on s’échange nos Insta, puis on se voit au bout d’une semaine.

J’ai un coup de coeur vu qu’on est tous les deux dans l’artistique.
On s’est vus quelques fois dans une situation de “couple” créée selon ses règles que j’ai suivies, puis plus rien, plus de signe.
La raison ? Un “burn out”, hum…

Bref, la vie continue. Enfin, vous vous souvenez de ces amis en communs sur Facebook qui influent sur l’algorithme de Tinder ? Ils étaient bien vrais ! Et ce type s’amuse un peu partout à semer le doute en disant à tout va qu’il me connaît.
Les passerelles se reconstruisent de manière un peu malveillante…


Commenter cette RDM
Le 14/04/2018