Je rencontre un jeune dans le métro lillois, du genre qu’on ne re…

Je rencontre un jeune dans le métro Lillois, du genre qu’on ne rencontre pas tout les jours : les yeux qui pétillent, un sourire magnifique, des joues rosies par le froid et par la timidité. Mes yeux s’attardent sur son visage, il le remarque, rougit et baisse les yeux. 3 stations plus tard il se décide à venir me parler. Nous étions presque seuls dans le métro quand il s’est approché, et j’ai réalisé que les yeux qui pétillaient été injectés de sang, que son sourire été figé sur sa bouche, et que ses joues étaient rouges parce qu’il avait transpiré comme un boeuf (et qu’il avait dû oublier de prendre une douche). Enfin il dégageait un terrible odeur de beuh et manque de bol, ce genre d’odeur me fait vomir.

Le 25/09/2011

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de