Clubbeuse, je croise régulièrement un charmant jeune homme le ven…

Clubbeuse, je croise régulièrement un charmant jeune homme le vendredi soir dans la même boîte. Nous nous sommes jamais parlé mais je sens à nos regards que le charme opère.
A chaque fois nous dansons sexy, toujours sans un mot échangé. J’aime ce côté mystérieux.

Au bout de la 5e rencontre, nous avons échangé un baiser et nous avons enfin décidé de boire un verre au comptoir de la boîte et d’échanger nos numéros.

Nous nous retrouvons le lendemain vers 22h, dans un hôtel, prêts à conclure l’affaire. Nous montons dans la chambre, nous nous embrassons langoureusement, nous nous déshabillons sur le lit. Il allume la lumière pour aller chercher des capotes et là stupéfaction :
– mon charmant jeune homme mystérieux était tout maigrichon
– il devait peser moins lourd que moi
– il louchait
– et sa dentition laissait fortement à désirer
Merci l’éclairage de la boite (ou l’absence d’éclairage) … La partie de jambes en l’air a duré 30 minutes, où il se prenait pour un acteur porno, à me prendre pour sa cochonne et à me dire des choses grossières que je ne répéterai pas. Puis il s’est endormi sans un seul bisou.
Le lendemain on s’est salué comme si on était deux inconnus et nous sommes partis chacun de notre côté.

Le 14/07/2015

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de