Je me suis inscrite quinze ans après tout le monde sur adopteunmec…

Je me suis inscrite quinze ans après tout le monde sur Adopteunmec à 37 ans et en 4 mois j’ai fait 7 rencontres IRL.

Au début j’étais “gentille”, j’acceptais des charmes de personnes qui ne me plaisaient pas fatalement, bien mal m’en a pris ! Ne faites jamais ça, surtout sur un site aussi naze où les mecs ne se privent pas.

J’ai croisé des metteurs en scène misogynes, des mecs de trente ans qui te demandent direct des photo sur whatsapp, c’est un classique sur ce site, un taré qui s’était auto-diagnostiqué asperger, en agissant comme un pervers sur le site (te demande ton facebook parce qu’il a très envie de quitter le site, mais il y reste en fait, et dit “on garde le contact”, je l’ai bloqué de partout).

La première rencontre, était Adopte un dépressif, sans faire de sanisme ou de psychophobie, j’avais compris qu’il était atypique, mais quand le mec s’est cru féministe, en me conseillant de lire Sollers, et a commencé à s’énerver façon pétage de câbles les dents serrées (il était déjà assez alcoolisé quand on s’est retrouvé à 16h) quand j’ai critiqué “son maitre”, j’ai décidé de partir sans le critiquer ni le troubler dans son machisme, juste en disant au revoir et bonne route.

Chaque rencontre m’a permis “d’affiner” ma recherche et en définitive, je n’avais rien à faire sur ce site. J’ai appris à redouter les réactions des hommes à cause d’un ex.

Le second avec lequel j’étais aussi en pourparlers de rencontres, je l’ai vu après trois semaines de parlotte. C’était Adopte un mec en analyse qui essaie de t’analyser. Steward, propre sur lui, divorcé et père de deux fillettes dont il n’arrivait pas à parler, mais quand on a commencé à parler de nos vies et que je lui ai expliqué que j’étais sur ce site parce qu’un ex m’avait fait une chose qui m’a laissé la peur des hommes et des soucis divers, il a failli pleurer, puis après 1h a commencé en expert posant son diagnostic (purée la vulgarisation des termes psy dans la société, quelle plaie), après avoir désigné l’ex abuseur de “pervers narcissique”, à se demander si je ne l’étais pas moi-même un peu. Je l’ai quitté vers 23h, sans bisou ni rien, et le lendemain, j’avais une avalanche de texto du matin au soir.
Ca a duré 24h avant que je ne lui demande d’arrêter, gênée. Et là il a dit “je comprends, mais tu veux qu’on en parle?”
Non gars, j’ai dit stop, je ne vais pas quand même pas expliquer de nouveau, je l’ai bloqué.

Le troisième était un ingénieur dans les énergies renouvelables, père d’un petit garçon de 4 ans, fraîchement séparé. Il met 3h à me confirmer un rdv qu’il a décidé le jour-même, je le plante là, me disant que j’en ai marre que les mecs fassent passer leur vie, leurs besoins, avant la politesse la plus élémentaire. Entre temps, j’en ai reposé un en rayon car lui aussi (serait-ce une discipline masculine ?) ne se souciait pas de prendre deux jours pour répondre à une proposition de rdv qu’il souhaitait pourtant, en répondant comme un “vierge effarouché”: “oh lala, c’est osé mais je vais dire oui”…mais n’est-ce pas le principe du site de rencontres “supermarché des femmes ” qu’on ose sans être jugées justement ? Un cas spécial, et il a été assez gonflé pour faire des males tears quand je lui ai dit que j’avais accepté un autre rdv, il a laché: “ah d’accord, c’est ça Adopte, on peut abandonner un produit au bord de la caisse quand on le sent”, je lui ai gentiment demandé de ne pas projeter son indécence sur moi, qui n’étais pas là pour attendre patiemment sa réponse dans l’enclos rose et noir “porno chic”, si on considère que le porn pourrait avoir un aspect chic…canon mais tellement con et arrogant.

Donc le 3ème, Adopte un mec qui en veut à son ex en prétendant être parfait: on aurait dit un speed dating, on n’avait qu’une heure pour parler dans un bar…et on s’est limite engueulés à parler politique. Je n’ai pas donné signe de vie, je l’ai reposé en rayon et dix jours plus tard, je reçois un message qui me dit qu’il n’a pas senti de séduction, alors qu’il préfère ne pas donner suite. Ma réaction: mais tu tombes comme un cheveu sur la soupe dix jours plus tard ? Je me suis dit qu’il avait passé une sale journée et qu’il avait eu besoin de dominer une situation qui lui avait échappé…

Le 4ème, Adopte un queutard: libraire/prof contractuel en galère, séparé après 7 ans, 35 ans, m’a fait me méfier des hommes plus jeunes que moi pour la vie. Il a “pris” un baiser après une fin de journée très sympa à boire des verres et a disparu après un texto “charmant ce baiser”, avant de se connecter tout le temps sur Adopte en me disant qu’il était soudainement super busy quand j’ai proposé de nous revoir 2 jours après. Mais génial comique de répétition (masculine), lui aussi a envoyé un sms 15 jours plus tard, pour me “rassurer” qu’il avait été con, “au cas où je m’en voudrais”. Il détient la palme du foutage de gueule je crois avec son grand numéro à deux balles pendant 2 semaines de messages/manipulation à gagner ma confiance.
Ma réponse: Efface mon numéro de téléphone.

Le 5ème: Adopte un classiste, j’y croyais pas du tout, je l’ai limite contacté à cause du plan du 4ème : trop beau, trop bourgeois, trop poly, trop perché, mais tant qu’à rencontrer des cas sociaux, autant apprécier un beau visage. Je l’avais déjà vu en me disant “c’est pas pour moi ça”. En vrai, il avait dix ans de plus que sur les photo, une meuf mais pas trop, une haleine de poney, ne buvait pas mais fumait tout le temps de l’herbe, d’où l’odeur, à 15h, en bas de chez lui (oui, la connerie de laisser à un mec comme ça le choix du lieu). Il a d’ailleurs proposé direct d’aller chez lui sur le prétexte que je l’ai contacté et que j’ai proposé un rdv.
Il s’est tenu pendant le rdv mais avait l’air si agacé quand je lui ai fait remarquer que j’avais l’impression de l’interviewer étant donné qu’il ne posait aucune question, qu’il n’a jamais rien demandé quand je lui ai donné mon numéro, sur le site après le rdv.
Je l’ai reposé deux jours plus tard. Il m’a presque donné honte de moi-même de pas avoir les moyens, quand il a demandé “mais c’est chez toi ?” quand j’ai dit que je vivais dans un studio.

Le 7ème c’était la rencontre de la dernière chance lol et quelle surprise quand le vieux beau (47ans, mais il devait avoir un peu plus) gentil des messages s’est révélé un connard immature, sexiste et d’une transphobie intensément immonde, qui se croyait au top du féminisme parce qu’il a des “amies féministes”, on me l’avait jamais faite celle-là lol !

J’ai quitté le site mais ils ont conservé ma photo. Pour récupérer mes données perso, j’ai substituée à la photo de profil une photo féministe radicale avec message désobligeant histoire qu’ils accélèrent la suppression de mon compte.
Ce site est génial pour les harceleurs, les gens qui ont envie de détruire les autre à peu de frais dans des battles d’ego débiles et le paradis de tous les sexistes qui ne verront jamais le problème à être considérés comme des objets puisqu’ils objectivent les femmes.
Résultat pour moi, c’est de la merde !

Une rencontre sur AdopteUnMec

Avis Adopteunmec
3 commentaires - 26 votes - Note 4.2/5
Le 08/05/2018