J’ai fait connaissance avec le patron d’un café où je vais parf…

J’ai fait connaissance avec le patron d’un café où je vais parfois et qui se montrait toujours charmant et attentionné, s’intéressant à moi, m’accueillant chaleureusement, etc.
Tout cela m’a encouragée à l inviter chez moi puisque nous habitons à 2 rues l’un de l’autre, pour un café et faire connaissance.

Le rendez-vous a été compliqué à organiser vu qu’il bosse comme il dit 70 heures par semaine “ah ben oui bien sûr, c’est ça la restauration”.
Franchement je ne voyais pas vraiment comment on pouvait monter une histoire avec ses maigres dispos et je pensais qu’on allait plutôt devenir amis…

Quand il a enfin pu se libérer de son activité si prenante, il est venu chez moi pour un café un lundi matin, jour de fermeture de son café.
Il avait apporté gentiment une viennoiserie et j’en avais d’ailleurs prévu une pour lui. J’ai préparé le café et en moins d’un quart d’heure il a voulu me déshabiller parce que “ça ne sert à rien les artifices” (!!!)
Lui s’est foutu à poil et j’ai dû lutter des deux mains pour repousser ses assauts et être vraiment ferme dans mon refus pour réussir à le faire se rhabiller et partir de chez moi, non sans qu’il m’ait demandé très vulgairement de le soulager, ce que je n’ai pas fait bien évidement !

Depuis je suis hyper craintive par rapport à toutes les rencontres que je peux faire et bien sûr j’ai dû changer de café. Preuve que des mecs grossiers et bourrins ça existe encore et preuve que je ne vois pas très clair.

Je surveille beaucoup ma façon d être depuis, car j’ai peur des malentendus et préfère m’abstenir. Finalement je croyais faire la rencontre amicale d’un voisin, mais je me suis pris une grosse déconvenue…

Le 25/04/2018