Inscrite sur meetic depuis peu, je cherche activement des hommes en…

Inscrite sur Meetic depuis peu, je cherche activement des hommes en espérant trouver celui de ma vie. J’envoie des messages à tous les garçons qui me correspondent, sans réponse.

Puis un jour, un bel homme me contacte, agréable surprise…
On commence à discuter de ce que l’on aime et on a un centre d’intérêt commun qui est lire. On s’échange nos numéros de téléphone et on continue de discuter sur Meetic jusqu’au jour où je décide de lui envoyer un SMS.

On se donne rendez-vous à un bar pour discuter de nos affinités, loisirs, etc. En bon gentleman, il paie nos boissons et on se dit à plus tard.

Cette première rencontre étant positive, je décide de le recontacter par SMS pour se voir avec plus d’affinités. Il m’invite à un restaurant chic et il me prévient qu’il voudrait qu’on paye chacun sa part car c’est cher. J’accepte car il est très souriant et gentil avec moi.

Deux jours plus tard on se retrouve pour notre premier rendez-vous amoureux. On se retrouve dans un parc et on échange nos premiers vrais baisers.

Puis un autre jour, il me dit par SMS qu’il a besoin de 500 euros, raison de travail. Je lui fais un virement bancaire et il me remercie énormément, et pour se faire pardonner il nous paie un séjour de 3 jours dans un hôtel 5 étoiles. Je constate alors que c’est un vrai gentleman qui s’occupe de la femme.

Je pensais avoir trouvé l’homme de ma vie jusqu’au jour où il m’a demandé, toujours par SMS … 1000 euros ! Je lui au répondu non car je lui avais déjà donné 500 euros ce qui est bien suffisant.
Il m’appelle alors et je réponds : mais dès la première insulte que j’ai entendue, j’ai raccroché, bloqué son numéro et me suis désinscrite de Meetic.


Commenter cette RDM
Le 01/05/2018

Célibataire depuis un moment je m’inscris sur 3 sites : adopteunm…

Célibataire depuis un moment je m’inscris sur 3 sites : Adopteunmec, Meetic et Badoo. Je remplis les items et choisis une photo. Ma nièce de 18 ans qui est chez moi me conseille de mettre un filtre pour me donner plus de chances. Me voila transformée en top model.

Rapidement j’ai une cote de fou. Je choisis un beau brun sur Adopte, un blond sympa sur Meetic et un grand rêveur sur badoo.

Premier rendez-vous avec Meeticboy : il n’a rien à voir avec sa photo. Petit chétif et une haleine limite.
On boit un verre et il propose d’en prendre un dernier chez lui. Sitôt arrivés, il 
m’entraîne dans sa chambre. Il est nul au lit et la nature ne l’a pas gâté.

Je rencontre ensuite mon beau brun d’Adopte qui n’a cessé de m’envoyer des photos de lui presque à poil.
On se retrouve dans un bar branché. Il ne me reconnait pas je vais vers lui. Il me dit qu’il est surpris car il ne s’attendait pas à “ça”… Ok prends ça en pleine poire.
On commande des mojitos dans un silence gênant. Il me propose d’aller chez moi et de passer en position horizontale parce que même si je ne lui plais pas on peut s’amuser. Je refuse.
Il se lève pour aller aux toilettes. Il n’est jamais revenu et j’ai payé les deux verres.

J’accepte de rencontrer le grand rêveur de Badoo et je constate que les photos qu’il a mis ont bien 10 ans. En plus, il a un faux air d’un tueur en série belge.
Immédiatement, il me dit que je suis son âme soeur que nous sommes faits l’un pour l’autre. Il évoque notre futur, les enfants que nous aurons, notre maison, blablabla. Je l’écoute muette et abasourdie.
Il me propose que l’on se revoie le lendemain. Je refuse prétextant un emploi du temps des plus chargé et je m’enfuis presque.
Pendant plusieurs jours, il me harcèle de messages tous illuminés. Je ne réponds à aucun et je bloque son numéro.

J’ai supprimé mes 3 comptes. J’espère que je rencontrerai un gentil garçon dans mon milieu professionnel parce que ces sites c’est vraiment du grand n’importe quoi…

adopte un mec site

rencontre femme badoo

rencontre badoo meetic

plusieurs tchat a la fois badoo

mathieu parapente badoo

forum badoo probleme 2017

eroprofile rencontre bar

Badoo trop loi

badoo mobile de la merde

badoo commentaires

badoo avis consommateur

avis badoo 2018

avi baboo

arnaque meetic 2017

adopteunmec site rencontre

adopteunmec site de rencontre

site adopteunmec


Commenter cette RDM
Le 09/02/2018

Je me suis fait un compte lovoo en mai dernier. j’échange avec u…

Je me suis fait un compte Lovoo en mai dernier.
J’échange avec un homme de 23 ans, on discute deux jours, le feeling passe bien.
Le lundi il m’envoie un message me disant qu’il veut me rencontrer et on se donne donc rendez-vous dans un petit village à 30 minutes de routes de chacun. Malheureusement c’est un jour férié et tout les bar sont fermés, on décide donc de se mettre dans notre voiture et de discuter. On passe plus de 3 heures à parler, mais je dois partir car j’avais donné rendez vous à une amie pour lui vendre quelque chose. Je lui explique donc que je dois y aller et il me dit qu’il n’a pas envie de me laisser partir, qu’il me trouve belle, que l’on a plein de points communs, etc…

On décide donc d’aller manger un morceau ensemble après mon rendez-vous (j’en avais pour 10 minutes). La soirée se passe bien, on s’embrasse et on se dit à bientôt.

Au fil des semaines tout se passe bien malgré quelques désaccords. Il m’invite au bowling, au resto, au ciné… Il m’avait présentée sa famille et moi à la mienne, tout va bien sauf que sa mère ne m’apprécié pas (elle ma vu 1 fois).Malgré tout on avait le projet de se prendre un appartement ensemble (il vivait toujours chez c’est parents).
Au bout de 3 mois il m’appelle le lendemain d’une petite soirée en amoureux pour me dire que nous deux se sera pas possible car il ne m’aime pas “il avait juste besoin d’affection et que comme j’étais la première à lui donner un peu d’importance c’est moi qu’il a choisie”.

Restos, cinés, bowling, il m’a même accompagnée au gynécologue. Alors pourquoi a-t-il fait tout ça pour moi ? Incompréhensible …

loovoo

creer un compte lovoo

lovo Whatsapp

avis site de rencontre lovoo

site lovoo en ligne

se connecter sur lovoo

rencontres lovoo

lovvo

lovoo*

lovoo whatsapp cul

lovoo o meetic

lovoo messenger

lovoo cite de rencotre

cree un comte loovo

s\inscrire sur le site lovoo


Commenter cette RDM
Le 30/10/2017

J’étais dans un petit bar célèbre chez les étudiants (j’en é…

J’étais dans un petit bar célèbre chez les étudiants (j’en étais un moi-même) où j’étais un des rares réguliers à rarement boire d’alcool. J’avais une petite réputation d’introverti, mais les autres habitués tentaient de me “pousser à la tâche”, comme ils disaient.

Bref, un soir, je tombe sur un groupe d’étudiantes que je n’ai jamais vues et je commence à parler. Les choses se passent bien avec l’une d’entre elles, je la raccompagne chez elle le soir-même sans que rien ne se passe (je la laisse devant chez elle).

On se revoit plusieurs fois, dans le même bar, et un soir où j’étais un peu plus chaud que d’habitude, elle m’invite à rentrer chez elle. On s’embrasse, non pas pour la première fois, ça finit sur son lit – faute de sofa – et je suppose que c’est une invitation. Ma main glisse entre ses jambes mais je la retire rapidement lorsqu’elle se crispe. De toute évidence, j’ai mal interprété la situation, je m’en excuse et en profite pour reprendre mon souffle. Elle dit que ce n’est pas grave et prend son téléphone, sans doute pour faire quelque chose d’autre que de penser à la situation.

Finalement, quand je vois que la conversation ne repart pas, je lui dis qu’on ferait mieux de retourner au bar puisque ses amis y sont toujours – et surtout les miens. Sauf que les siens n’y sont plus, figurez-vous.

Il faut attendre une dizaine de minutes avant que ses copines reviennent – avec deux de leurs petits copains, dont un m’a l’air particulièrement en colère. Il s’avérait qu’ils venaient d’aller chez elle, manquant de défoncer sa porte en la trouvant verrouillée. Apparemment, ma charmante compagne avait appelé à l’aide – après que je me sois excusé – et ils pensaient que je l’avais séquestrée chez elle.

L’histoire est tombée un peu à l’eau étant donné la situation. Je n’ai plus jamais revu le groupe dans mon bar, et ce n’est pas plus mal …

rencontre au telephone


Commenter cette RDM
Le 27/10/2017

Nouvellement célibataire, je m’étais inscrite sur tinder, sur l …

Nouvellement célibataire, je m’étais inscrite sur Tinder, sur l’insistance d’un très bon ami qui y cherchait lui-même le bonheur.

D’abord narquoise (“qu’est ce que c’est que ce concept”) je m’étais rapidement prise au jeu et j’avais commencé à discuter avec un homme.
Après quelques jours d’échange, nous décidons de nous voir et je lui donne mon numéro. Premier froid, il me dit qu’il “n’en veut pas, qu’il préfère voir les gens avant de le donner”.
Un peu vexée, je fais contre mauvaise fortune bon cœur et je vais malgré tout au rencard.

Et là… dans la plus complète décontraction, le mec me demande si cela me dérange d’aller faire les magasins, car il doit s’acheter un pull.
C’est étrange. Mais ok, j’y vais.
Une heure et demi et quatre magasins (sans aucun achat) plus tard, je me dis qu’on va enfin pouvoir se poser et boire un verre de vin. Mais le mec enchaîne “ça te dérange si on passe dans un magasin de luminaires, je dois m’acheter une lampe ?”. Un magasin de luminaires ?! Il se fout de moi ou quoi ?
Je sens comme une envie de meurtre monter en moi mais nous y allons. Toujours aucun achat.

Et puis ENFIN, nous allons dans un bar. Sachant qu’à ce stade il s’est cramé tout seul, je reste par politesse. Je lui paye son verre en pensant juste à me barrer puis nous sortons.
– Je t’invite au resto ?
– Non merci, je vais rentrer

J’ai reçu des messages sur Tinder pendant encore 2/3 jours déplorant “mon silence” et soulignant à quel point le rdv avait été sympa.
Pas pour tout le monde justement …

Avis tinder

tinder avis 2017

site de rencontre tinder

avis sur tinder

avis sur tinder flirt

tinder site

rencontres sur tinder

avis tinder rencontre

avis site un rdv ce soir

site rencontre tinder

avis sur Tinder?

rencontre mures

rencontre femme

rencontre des malades

trouver une copine qui est dans la merde

pas de rencontres sur tinder

les sites de rencontres tinder

je veux m inscrire sur tinder cite de rencontre

critique du site tinder

avis mi rencontre


Commenter cette RDM
Le 07/08/2017
Recevoir les prochaines RDM par mail

Me concernant, je n’ai jamais été très ouverte à l’idée de f…

Me concernant, je n’ai jamais été très ouverte à l’idée de faire des rencontres virtuelles. J’ai toujours rencontré mes ex hors du champ virtuel, des rencontres qui m’ont surprises au moment où je ne m’y attendais pas, et j’aime cela, la rencontre imprévue, celle qui bouleverse en animant en nous des étincelles éteintes.

Célibataire depuis 4 ans et sur les conseils de mes amies, je me suis dis allez why not inscris toi sur un site de rencontres et teste, peut être que finalement je serais moi même surprise de mon aisance sur le sujet. J’ai donc choisi la fameuse application Tinder.

J’ai sélectionné des profils, le match fût réciproque. J’ai discuté avec quelques-uns via la messagerie privée, parmi cela quelques uns via Whatsapp, et enfin parmi ces derniers il y en a avec lequel je suis rapidement passée à une discussion par téléphone.

Ce dernier, appelons le X, a entamé son approche sur Tinder par un message dans lequel il me disait que j’étais sans aucun doutes la plus séduisante de Tinder.
Bref, après quelques phrases échangées sur Tinder il me propose d’échanger nos numéros et le jour même il m’appelle. Une voix plutôt agréable, il orientait bien la discussion.

A partir de ce coup de fil, il a été très entreprenant, à savoir :
– SMS dès le réveil pour me dire bonjour et me souhaiter une bonne journée
– En journée idem
– Le soir idem
– Début de soirée, il aimait m’appeler pour discuter. Et les coups de fils sont devenus quotidiens (toujours à son initiative car j’essayais de prendre du recul et ne pas idéaliser la personne ni me projeter de peur d’être déçu le jour où je le verrais en vrai).

Ces fameux coups de fils étaient agréables car X dégageait une personnalité qui commençait à me plaire : il pouvait être très sérieux comme avoir beaucoup d’humour, le type d’humour qui me plaisait, très taquin (j’adore cela), parfois psychologue dans le sens où il me conseillait et me rassurait sur le malaise que j’avais vis-à-vis des rencontres virtuelles, rassurant, etc…

Il m’a également raconté quelques mauvaises expériences qu’il avait eu sur Tinder dont 2 rdvs et comment il avait réagi : étant donné que les 2 personnes rencontrées ne lui plaisaient pas autant qu’en photo, il avait prétexté devoir passer un coup de fil professionnel et donc devoir se mettre à l’écart quelques minutes pour cela. Au final, en prétextant ce coup de fil, il s’est éloigné au fur et à mesure de l’endroit pour finalement s’éloigner et partir en laissant la fille seule au café. C’est ce que l’on appelle de la pure lâcheté et je lui avais bien fait la remarque sur le sujet. Je lui avais également dit que je ne souhaitais pas qu’il applique cette technique vis-à-vis de moi car c’est un manque de respect.

Donc tous les soirs, durant 5 jours, nos discussions par téléphone sont devenues un rituel. Cela me faisait du bien car cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti le petit truc si agréable pour un homme. Lui se projetait pas mal vis-à-vis de moi et de la potentielle relation que nous pourrions entreprendre. Moi beaucoup plus dans la réserve.

Je m’endormais chaque soir au téléphone avec lui et il me réveillait chaque matin par un message. Et tout cela faisait que malgré ma volonté de ne pas me projeter tant que je ne l’avais pas vu, au fond de moi j’espérais qu’il me plairait autant qu’il commençait à me plaire sans l’avoir vraiment vu (car oui j’avais bien évidemment vu des photos).

Puis arrive le jour J de la rencontre réelle.
Je lui avais très honnêtement dis à plusieurs reprises, que rien ne garantissait qu’il se passe un truc entre nous une fois la rencontre réelle passée. Il se projettait tellement que j’essayais de le “calmer” un peu, mais pour son bien. Car je ne voulais pas lui causer de la peine si toutefois fois le feeling n’était pas au rdv durant la rencontre réelle, et inversement pour moi.

Bref le rdv est donné dans un café sur Paris en soirée. J’arrive avant lui et me pose pour l’attendre.
Il arrive et 1ère pensée de ma part : mince il ne correspond pas vraiment aux photos (donc légère déception). Mais je me dis ce n’est pas grave, c’est quelqu’un avec lequel tu te sentais bien et à l’aise au téléphone et tu commençais à être charmé donc ne te ferme pas tout de suite.
J’étais déçue au fond de moi, et je me forçais à faire comme si de rien car je ne voulais pas lui causer de la peine, je me disais qu’après le rdv je lui dirais la vérité à savoir que je n’ai pas eu le petit truc qui me donne envie d’aller plus loin.
Lui m’a avoué que je lui plaisais encore plus que sur les photos et qu’il avait envie de m’embrasser, et il voulait savoir si c’était réciproque. Je n’osais pas lui dire non car j’avais peur de sa réaction en direct alors j’ai contourné le sujet discrètement.

Puis il reçoit un coup de fil, soit disant un collègue qui doit lui remettre un dossier et qui va se mettre en warning sur le trottoir face au café. Il lui indique l’adresse.
Son soit disant “collègue” le rappelle pour lui dire qu’il n’est pas loin et arrive. De ce fait, X me dit je vais juste récupérer le dossier et j’arrive. Il s’en va.

Il n’y a aucun déclic dans ma tête sur le sujet, où j’aurais pu me dire mais attends ça ressemble à sa façon de faire pour s’enfuir.
Non pas du tout. Je me disais juste bon quand il reviendra, je vais essayer de lui dire que je ne souhaite pas dîner avec lui mais juste terminer notre verre (car il m’avait dit qu’il voulait prolonger avec un dîner puisque je lui plaisais et qu’il voulait passer plus de temps avec moi).

Bref, 15 min après son départ pour aller récupérer le soit-disant dossier, le déclic se produit enfin et je me dis mais il a appliqué sa ruse de fuite avec toi aussi.
Je lui envois un message sous le ton de l’humour pour le lui demander et lui dis que si c’est le cas je veux juste un OUI de confirmation histoire de ne pas rester bêtement à l’attendre et pouvoir partir.
Il me confirme avec un OUI et là le choc total !!! Je n’ai jamais jamais jamais connu ce type de comportement.
Et je me suis prise d’un fou rire toute seule tellement j’ai trouvé cela ridicule de sa part et aussi parce que je me suis trouvée ridicule de m’être forcée à m’inscrire sur un site de rencontres alors que je savais pertinemment ce n’était pas pour moi.

Bilan de ce rdv : déjà que je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de faire des rencontres virtuelles, ce comportement de pure lâcheté et enfantin (40 ans le mec quand même) m’a complètement refroidi des sites de rencontres.

Le soir même j’ai clôturé mon compte Tinder


1 commentaire
Le 02/02/2017

Meetic on connaît, beaucoup de mauvais et aussi de vrais gens alor…

Meetic on connaît, beaucoup de mauvais et aussi de vrais gens alors on y va sceptique mais on espère quand même.
Echange pendant plusieurs jours avec un mec (pas beau mais il y a quelques chose), il écrit bien, il parle bien, courtois et finalement inspire si confiance que pourquoi pas prendre un café ensemble.
J’y vais avec crainte comme d’hab mais il y a un truc excitant à son propos, un mec de 190 cm pas beau mais viril. On s’embrasse (et je comprends que pour la première fois depuis longtemps un homme me plaît) on va dans un café. On discute, on rigole comme il ne m’est pas arrivé depuis si longtemps, le temps passe trop vite. Alors c’est Bercy Village un restaurant est toujours près, la soirée passe trop vite. Des traumatismes d’enfance partagés, les goûts, les passions tout y est. Enfin un mec qui a quoi dire et de plus il est si bien élevé, quand il me raccompagne en voiture, il ouvre la porte, il est charmant et timide.
Montée chez moi j’ai des SMS (style le temps est passé trop vite, est-ce qu’il a un chance de me revoir). Et dès le lendemain à son boulot ça recommence, des sms drôles, respectueux et tu t’es dit il faut lui donner une deuxième chance.
Arrivé tard on va au top de Beaugrenelle pour boire des cocktails chics avec vue sur scène. Il est en même temps un ami, un confident, un frère et un amoureux qui espère, le plus parfait que j’ai rencontré dans mes 20 ans d’expérience et j’en ai. On n’a pas envie de se quitter, on va regarder la tour Eiffel scintiller. Mais tard, en adulte responsable on rentre, il m’embrasse pour dire au revoir, vrai choc, car si timide, transis. Mais c’est excitant tu t’es dis qu’il a fait un effort sur soi et c’est touchant que rentrée chez moi j’y pense beaucoup.

Arrive des jours et des soirs ou des SMS à la longueur et une conversation par téléphone au lit jusqu’au pas d’heure… Son anniv est jeudi, alors je veux lui faire un cadeau mais quoi, il dit que je lui offre un café et ma présence et ce sera le meilleur cadeau. Bon sa soirée avec son fils est annulée car chez la mère, mon “amoureux” me demande si j’accepte de le voir. Ben oui, après 170 sms j’ai envie d’être avec ce mec gentil et prevenant. J’arrive chez lui, il est à la gare pour me chercher. Il n’ a pas préparé de dîner aux chandelles mais il meurt d’envie de m’embrasser, bon on y va.
Un sexe torride mais violent un peu, adouci par ses câlins entre. Il doit me raccompagner car je bosse tôt. Sortie de la voiture à l’arrivée il ne sort plus (bon il est fatigué), il n’envoie pas de SMS comme d’hab. Et je sens comme la première fois quand je l’ai vu un truc.

Le jeudi ou il ne travaille pas, aucun SMS, je m’énerve et il finit par dire … merci !!!!!!!! C’est quoi ce SMS ? Merci pour quoi ? Je suis sous le choc, mais je me dis c’est un malentendu, il m’expliquera. 24 h, rien, je craque, je l’appelle, il ne répond pas, je le supplie par SMS de dire quoi que ce soit, il lui est arrivé un truc ?

Il finit par envoyer SMS : il ne sent pas le feeling et et pas de bonnes ondes à long terme. Je demande qu’on se parle 2 minutes au téléphone, un SMS “ça ne sert à rien”. Je suis sous le choc, ça paraît banal mais se faire larguer et se faire largeur peut être très différent. J’accepte que mon sexe ne le satisfasse pas, mais il est gentil et intelligent, il peux me le dire.

Il a bloqué ma fiche sur Meetic, mais il est déjà en recherche le lendemain de mon cas. Je l’ai appelé encore une fois et laissé un message comme quoi j’ai compris que je n’étais pas dans ses goûts mais comme nous nous respectons, et comme il sait que le choc est grand, je voulais qu’on se dise au revoir gentiment. 10 minutes après mon appel il était sur le Meetic (on devait passer cette soirée ensemble).

J’ai eu tellement de rencontres et d’échecs dans ma vie que si ce genre d’histoire me fait rire, pas celle-là d’un “meilleur allié et ami” qui te poignarde dans le dos dans cette progression affective. Je ne peux pas lui dire au revoir ou ce que je pense car je suis “bannie”. On te poignarde et on considère que tu n’as jamais existé.


Commenter cette RDM
Le 02/02/2017

Suis-moi je te fuis Fuis moi bah … je m’en fous…

Suis-moi je te fuis
Fuis moi bah … je m’en fous

suis moi je te fuis fuis moi je men fou

suis moi je te fuis fuis moi je m\en fou


Un peu radical de qualifier cette rencontre meetic de rdm, je n’ir…

Un peu radical de qualifier cette rencontre Meetic de RDM, je n’irai pas jusque-là. Mais je me suis dit que “trop c’était trop” avec ce site de rencontre et je me suis dit “il faudrait une sorte de forum pour “alerter” sur des démarches qui mènent à tout…sauf à une rencontre sympa et durable.

Donc ma dernière rencontre en date (je ne me décourage pas :-) ), je me dis “fais simple” : proche de chez toi, une intuition de “mec sympa”, pas trop de mails (parait qu’il faut “rencontrer tout de suite”), quelques échanges pour savoir ce que l’autre recherche (en gros) et ne pas céder à l’exigence systématique “on-se-té-lé-pho-ne”…
Mais pourquoi les forfaits mobiles sont-ils devenus quasi gratos ?!

Alors vendéen, B, une vie super structurée (en apparence), un sens de la répartie par mail, tente tout de suite sa chance pour “entendre ma voix” (mais bien-sûr) mais ne se décourage pas lorsque je lui dis qu’on a le site pour échanger et que l’on se verra éventuellement.

Bon le dimanche, il va à un match de rugby à la Rochelle, il me demande pour que l’on se voie, je lui dis “pourquoi pas” prenons un café, et si ça te fait plaisir, traverse le pont (il faut payer un péage) il y a des cafés très sympas dans mon village.
Réponse : “je ne vais pas “payer” un péage pour voir une heure ou deux une personne que je ne connais pas”
Ah ben super. Je laisse tomber… Après, il me dit “ah mais je vais être avec un collègue, délicat pour se voir”. Je comprends. On reporte au dimanche suivant.

Comme on devait “se voir”, je lui avais passé mon numéro de téléphone, mais pas d’appel entre nous, il a respecté ça.
Dès le lendemain, dimanche en fin d’après-midi, dring dring : “C’est B…en fait mon collègue a sa voiture, je suis dispo, j’aimerai vraiment te voir, si tu es dispo bien-sûr….enfin comme tu veux”.
Il a une voix sympa. Il sort d’un match de rugby dans un stade où la moitié de ma famille est aussi, ça endort ma méfiance. C’est dimanche, un air d’été, allez zou, on ne se pose pas de question. Trop débile “ben dans 1h30, dirige toi vers le péage, je viens te chercher en voiture, je passe gratuitement”.

Un type “adorable” en apparence…On n’a pas arrêté de se marrer, il me dévore des yeux, je le trouve bien aussi. Très différent de moi socio-culturellement mais le type qui ne se la joue pas, qui s’intéresse.
Je le trouve intelligent, une forme d’intelligence instinctive, et pour ma part, je pense que le sentiment amoureux peut se nicher pas obligatoirement chez des personnes de mêmes milieux socio-culturels. C’est mon côté humaniste, qui croit en l’autre…
Bon il trouve le moyen de toucher mon genou pour remarquer que mon collant est super beau, mais il n’est pas “lourd”, puisque l’on est en mode “complicité/on se marre”.

On se re-dirige vers ma voiture (il est tard, il bosse demain). Zou, bras autour de la taille, bisou sur la joue.
Je nous fais un dégagement de 2 mètres “Non! Je ne cherche pas ça, pas un truc d’attirance sans lendemain. Avant un contact physique, j’ai besoin et envie de me projeter, c’est trop tôt!”
Il dit Ok, il se marre. Je le raccompagne, on continue de se marrer…
Au moment où il va partir (on a déjà décidé de se revoir dimanche prochain) il tend bien ses deux joues, me colle bien des bises sur les deux joues, je m’éxécute. Puis, il reste là, et il me dit “allez, encore une bise”, donc je lui refais la bise sur les deux joues en me marrant. Un type taquin, s’il est sympa et qu’il a bon fond, j’aime bien.

Le soir même…SMS “Ma Marie” des mots super gentils…
Toute la semaine : fiabilité (ah, je souffle, peut-être un mec fiable :-)). Un sms le matin, un le soir, de l’attention, et il demande si je suis dispo et si ça ne me dérange pas pour que l’on s’appelle.
On se marre, on discute sérieusement, on échange nos points de vue sur nos attentes mais pas uniquement. Il y a aussi un mode de communication “déconne” qui passe super bien.

Je suis ravie et très très intéressé et en + il me plait vraiment physiquement. J’ai l’image d’un type carré, sympa, qui sait ce qu’il veut.

Le dimanche arrive. Cinéma, mais dans une ville du sud de la Vendée (je vais m’en souvenir de Luçon :-) ) .On se retrouve. Ah ben là… je ne sais pas… on a changé d’hémisphère entre la veille et le moment présent ? Distant, sympa mais à peine. Bon il a fait la fête chez des amis jusqu’à 5 heures du matin, il est fatigué, ça peut se comprendre. Bon ça reste cordial.
Après, on trouve un café (plutôt sympa et populaire comme j’aime). Distant. Pas grand chose à me dire. Je lui propose que l’on rentre mutuellement chacun chez nous, qu’il est fatigué, qu’il se lève à 4 heures du mat’ le lendemain pour son taff… Il est OK.

A la fin de la semaine, je dois partir deux semaines en déplacement pro à l’étranger donc au lieu de se retrouver à “régler les choses par sms” je lui dis :

– Bon, B, on se revoit une prochaine fois ?
– Je ne sais pas… J’ai un problème tu sais, je t’en ai parlé
– Ah ? Euh non, tu m’as dit que tu étais méfiant, que tu ne faisais pas confiance comme ça aux filles.
– Ah oui, ça c’est vrai, mais toi tu m’as mis super en confiance, tu es une fille bien
– Bon et c’est quoi ce problème ?
– J’arrive pas à démarrer une relation… j’en parlais hier chez mes amis, j’y arrive pas. Au début, j’ai super envie, tout ça…et puis ça retombe.
Ah c’est pas simple, c’est pas la première fois…c’est depuis que je suis célibataire de ma troisième union, depuis 2 ans.
J’y arrive pas, je voudrais bien hein, mais j’ai peur…
– Ah ben non, tu ne m’as jamais parlé de “ce” problème, en effet, au contraire, tu m’as parlé de ton souhait de tes attentes de rencontrer enfin quelqu’un de partager, les week-ends, la randonnée, les soirées avec des amis, que l’on avait qu’une vie, etc…
– Je préfère te le dire maintenant hein, car je veux pas te faire souffrir, parce que je vois bien que je te plais vraiment
– Euh, ben ouais, tu as un peu tout fait pour ça aussi, tu n’as pas arrêté de me demander si je pensais à toi, tu as cherché un contact physique avec moi
– Ah oui ? Quand ça ?
– Ben tu m’as prise par la taille, tu m’as fait un bisou sur la joue
– Ah ça ? Ben c’était pour voir ta réaction. Je fais ça aussi parfois avec des collègues, c’est pas grand chose.
– Euh je t’ai dit moi que je disais rarement oui via Meetic, je ne suis pas comme toi qui rencontre 2 ou 3 filles par mois, enfin c’est ce que tu m’as dit, donc je t’ai demandé d’être respectueux, de savoir ce que tu faisais
– Ah oui, mais bon, faut bien que j’avance, que je sache où j’en suis.
– Comment ça ?
– Ben que je sache si mon problème se règle.
– C’est à dire ?
– Ben si je suis capable ou non de démarrer une relation, si j’ai moins peur.
– Ah et tu te sers de Meetic pour ça ?
– Ben oui, faut bien que j’avance.
– Euh et les filles en face ?
– Quoi les filles en face ?
– Ben on est pas un banc d’essai pour savoir si toi “tu avances”, on est des êtres humains, tu fais bien illusion, et ça peut faire du mal aux autres, des filles peuvent être un peu fragiles, avoir le sentiment de s’être faites avoir, de pas bien réagir.
– Ah ben c’est pour ça que j’arrête avec toi, c’est pour pas te faire de mal.
– Ben oui, mais c’est déjà un peu fait.
– Ben oui, mais j’avance en âge, faut bien que je “teste” pour voir si je suis prêt ou pas… Bon à priori, je ne suis pas encore prêt…
– Et tu vas continuer à contacter des filles par Meetic et faire un peu comme tu as fait avec moi ?
– Ben oui, faut bien que j’avance

Bon bref…On ne s’est pas “fâché” alors que je crois qu’il n’aurait mérité qu’une chose, une bonne claque … Mais je n’aime pas le conflit.
J’ai été compréhensive, gentille, je lui ai dit que ce serait peut-être bien de “régler son problème” avant de contacter d’autres filles, il a dit qu’il allait voir…

Mais une fois rentrée chez moi, je suis entrée dans une colère mais une colère contre lui et contre moi (de ne pas m’être méfiée, d’avoir été stupide, naïve).
Comme c’est un type qui dit qu’il est un “mec bien” et bien je lui ai dit (par sms bien sûr…) que s’il était vraiment un mec bien et s’il tenait vraiment à s’excuser (car il m’a dit un vague “s’cuse” je rends malheureux, excuse moi) , donc s’il était vraiment sincère dans ces excuses, c’était direct Interflora, le plus beau bouquet (et le plus cher aussi non mais) avec un VRAI mot d’excuse, et livraison à domicile.
Non mais ! L’éducation, les valeurs, le respect, il est où là ?


Commenter cette RDM
Le 01/12/2016