C’était il y a longtemps, à l’époque j’étais bien naïve… …

C’était il y a longtemps, à l’époque j’étais bien naïve…
J’avais rencontré un jeune homme en soirée (à Toronto), c’était une connaissance.

Un jour, ce jeune homme m’invite à une soirée salsa. Mais c’était dans un club que je n’aime pas trop (bondé, cher…). Je le lui dis, mais il me vend le truc en me disant qu’il a des entrées gratuites et qu’il y a un super cours en début de soirée.
Il me plaît moyen, mais j’aime la salsa, donc j’accepte l’invitation. Il me donne RDV devant le club à 20h, sachant que le cours commence à 20h.

Evidemment, à 20h, personne ! On est à Toronto en janvier, il fait -20°C… Je l’appelle à 20h10, il me dit qu’il est UN PEU en retard car il y a des embouteillages…
Je suis gelée, mais je ne peux pas rentrer dans le club car c’est lui qui a les entrées. Je le rappelle à 20h20, il me dit « oui j’arrive, je cherche juste une place pour me garer »
A 20h30, je me dis qu’il se fiche de moi, je le rappelle, il me dit « oui oui, je viens de me garer, j’arrive ! »
A 20h45, c’en est trop, ça fait 45mn que j’attends dans le froid à -20°C, je me décide à partir.

C’est là que le mec arrive en courant et me rattrape ! Je lui dis de laisser tomber car le cours est quasiment fini.
Il insiste, me dit que je n’ai pas attendu pour rien et m’emmène quand même au club.

Il sort ses fameux billets gratuits… et bien sûr le guichetier lui dit qu’ils sont périmés depuis 2 ans !
Le mec ne se démonte pas, il me dit que c’est pas grave, c’est pas trop cher… mais il veut que je paye mon entrée !
Comme je ne suis plus à ça près et que je suis pressée d’être au chaud, je paye (15$ l’entrée + 2$ de vestiaire).

Une fois dans le club, je me rends compte qu’il est habillé comme un clodo avec des chaussures toutes pourries. Je le lui fais remarquer et il dit « oui c’est vrai. Mais j’ai des chaussures de soirée dans ma voiture ! »
Moi : « Ben va les chercher alors ! »
Lui : « Ben je ne danserai pas mieux avec, donc c’est pas la peine »

Et la salsa ? Le club était tellement plein à craquer que c’était impossible de danser…

Le mec n’a pas compris qu’avec une soirée aussi pourrie, c’était mort. Il a quand même essayé de m’embrasser, puis de me recontacter plusieurs fois par la suite…
Evidemment je ne l’ai jamais revu !

Commenter cette RDM
Le 29/05/2017

Doudou jeune homme de 27 ans habitant à 90 km de chez moi vient me…

Doudou jeune homme de 27 ans habitant à 90 km de chez moi vient me charmer sur Adopteunmec et j’accepte.
Le jour même nous parlons jusque tard dans la nuit et on renouvelle cela pendant quelques jours sur le site.

Moi n’étant pas sans arrêt dessus, je décide de lui donner mon numéro (1ère fois que je le fais).

De la recommencent nos conversations du matin à la nuit même pendant le boulot. On discute de tout et rien, on s’échange des photos, de ce qu’on recherche exactement et je lui dis que moi à mon âge je ne cherche pas le coup d’un soir mais un début d’histoire car j’ai qu’une envie c’est de me poser.

Doudou me dit la même chose mais je le préviens que voilà je ne supporte pas les menteurs ou les mecs qui jouent avec les filles. Il me rassure en me disant que ce n’est pas son cas qu’il préfère dire clairement les choses que de jouer avec les sentiments. De la un début de confiance se créait.

On convient d’un week-end ensemble pour voir comment se passent les choses etc. Du coup le dimanche je prends la route direction chez lui, il me reçoit tout se passe bien, on échange bisous, tendresse, je passe la journée et soirée dans ses bras rien à dire.

Le soir au moment du coup, petite envie de câlin du coup on commence mais on s’arrête avant l’étape finale… Le lendemain, le mec froid, distant, je lui demande ce qui ne va pas mais il ne me répond pas.
N’allant pas bien il me prend dans ses bras mais je lui dis que je reviens, car je dois bouger la voiture pour ne pas prendre de pv.

A mon retour, un appel en inconnu … lui disant que sa maman était à l’hôpital.
De là j’ai un doute, car pourquoi appeler en inconnu ? Seulement à peine parti le mec est déjà connecté sur Adopte ….
Week-end écourté, il me dit de laisser des affaires pour la prochaine fois que je me sente chez moi. Et depuis lundi plus rien…
Messages froids, distants, m’envoie bouler … me disant qu’il veut essayer mais fait un blocage. Du coup je lui demande si cela vient de mon physique comme j’ai des rondeurs. Il me dit que non, que je lui plais, qu’il aime les rondeurs, que je suis la femme qui lui correspond. Mais il ne répond plus comme avant …

Du coup je lui propose de venir prendre mes affaires mais il refuse et veut que je les laisse. Seulement le mec continue sur le site de rencontrer et à moi ne répond jamais. Passer d’un conversation qui commence dès 7h le matin à 2h la nuit à 3 messages en journée fait mal et il y a un gros manque… 🙁

Mercredi je pars manger chez mon cousin qui habite dans la même ville que lui et je décide de lui faire la surprise, de passer le voir à sa pause sachant qu’il m’a dit qu’il adorait ce genre de surprises…
Bah oui, j’ai dû me cacher car au final il n’a pas aimé me voir de loin alors que j’allais m’approcher et à pété un câble pensant que je l’espionnais alors que pas du tout.

Mon intention était du lui montrer que je peux faire des surprises et que je peux être dans la même ville que lui et passer le voir. Du coup bah dimanche je reprends la route pour récupérer mes affaires et refuse tout conversation…

Il savait que ma dernière relation j’en avais souffert et que j’étais célibataire depuis longtemps à cause de cette histoire, mais au final je me suis faite avoir.
Il me dit que c’est pas que le cul seulement comment je dois le prendre une tel réaction ?

allinurl: Nuit de folie

nuit de mrde

vdm nuit de folie

Commenter cette RDM
Le 18/02/2017

Me concernant, je n’ai jamais été très ouverte à l’idée de f…

Me concernant, je n’ai jamais été très ouverte à l’idée de faire des rencontres virtuelles. J’ai toujours rencontré mes ex hors du champ virtuel, des rencontres qui m’ont surprises au moment où je ne m’y attendais pas, et j’aime cela, la rencontre imprévue, celle qui bouleverse en animant en nous des étincelles éteintes.

Célibataire depuis 4 ans et sur les conseils de mes amies, je me suis dis allez why not inscris toi sur un site de rencontres et teste, peut être que finalement je serais moi même surprise de mon aisance sur le sujet. J’ai donc choisi la fameuse application Tinder.

J’ai sélectionné des profils, le match fût réciproque. J’ai discuté avec quelques-uns via la messagerie privée, parmi cela quelques uns via Whatsapp, et enfin parmi ces derniers il y en a avec lequel je suis rapidement passée à une discussion par téléphone.

Ce dernier, appelons le X, a entamé son approche sur Tinder par un message dans lequel il me disait que j’étais sans aucun doutes la plus séduisante de Tinder.
Bref, après quelques phrases échangées sur Tinder il me propose d’échanger nos numéros et le jour même il m’appelle. Une voix plutôt agréable, il orientait bien la discussion.

A partir de ce coup de fil, il a été très entreprenant, à savoir :
– SMS dès le réveil pour me dire bonjour et me souhaiter une bonne journée
– En journée idem
– Le soir idem
– Début de soirée, il aimait m’appeler pour discuter. Et les coups de fils sont devenus quotidiens (toujours à son initiative car j’essayais de prendre du recul et ne pas idéaliser la personne ni me projeter de peur d’être déçu le jour où je le verrais en vrai).

Ces fameux coups de fils étaient agréables car X dégageait une personnalité qui commençait à me plaire : il pouvait être très sérieux comme avoir beaucoup d’humour, le type d’humour qui me plaisait, très taquin (j’adore cela), parfois psychologue dans le sens où il me conseillait et me rassurait sur le malaise que j’avais vis-à-vis des rencontres virtuelles, rassurant, etc…

Il m’a également raconté quelques mauvaises expériences qu’il avait eu sur Tinder dont 2 rdvs et comment il avait réagi : étant donné que les 2 personnes rencontrées ne lui plaisaient pas autant qu’en photo, il avait prétexté devoir passer un coup de fil professionnel et donc devoir se mettre à l’écart quelques minutes pour cela. Au final, en prétextant ce coup de fil, il s’est éloigné au fur et à mesure de l’endroit pour finalement s’éloigner et partir en laissant la fille seule au café. C’est ce que l’on appelle de la pure lâcheté et je lui avais bien fait la remarque sur le sujet. Je lui avais également dit que je ne souhaitais pas qu’il applique cette technique vis-à-vis de moi car c’est un manque de respect.

Donc tous les soirs, durant 5 jours, nos discussions par téléphone sont devenues un rituel. Cela me faisait du bien car cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti le petit truc si agréable pour un homme. Lui se projetait pas mal vis-à-vis de moi et de la potentielle relation que nous pourrions entreprendre. Moi beaucoup plus dans la réserve.

Je m’endormais chaque soir au téléphone avec lui et il me réveillait chaque matin par un message. Et tout cela faisait que malgré ma volonté de ne pas me projeter tant que je ne l’avais pas vu, au fond de moi j’espérais qu’il me plairait autant qu’il commençait à me plaire sans l’avoir vraiment vu (car oui j’avais bien évidemment vu des photos).

Puis arrive le jour J de la rencontre réelle.
Je lui avais très honnêtement dis à plusieurs reprises, que rien ne garantissait qu’il se passe un truc entre nous une fois la rencontre réelle passée. Il se projettait tellement que j’essayais de le « calmer » un peu, mais pour son bien. Car je ne voulais pas lui causer de la peine si toutefois fois le feeling n’était pas au rdv durant la rencontre réelle, et inversement pour moi.

Bref le rdv est donné dans un café sur Paris en soirée. J’arrive avant lui et me pose pour l’attendre.
Il arrive et 1ère pensée de ma part : mince il ne correspond pas vraiment aux photos (donc légère déception). Mais je me dis ce n’est pas grave, c’est quelqu’un avec lequel tu te sentais bien et à l’aise au téléphone et tu commençais à être charmé donc ne te ferme pas tout de suite.
J’étais déçue au fond de moi, et je me forçais à faire comme si de rien car je ne voulais pas lui causer de la peine, je me disais qu’après le rdv je lui dirais la vérité à savoir que je n’ai pas eu le petit truc qui me donne envie d’aller plus loin.
Lui m’a avoué que je lui plaisais encore plus que sur les photos et qu’il avait envie de m’embrasser, et il voulait savoir si c’était réciproque. Je n’osais pas lui dire non car j’avais peur de sa réaction en direct alors j’ai contourné le sujet discrètement.

Puis il reçoit un coup de fil, soit disant un collègue qui doit lui remettre un dossier et qui va se mettre en warning sur le trottoir face au café. Il lui indique l’adresse.
Son soit disant « collègue » le rappelle pour lui dire qu’il n’est pas loin et arrive. De ce fait, X me dit je vais juste récupérer le dossier et j’arrive. Il s’en va.

Il n’y a aucun déclic dans ma tête sur le sujet, où j’aurais pu me dire mais attends ça ressemble à sa façon de faire pour s’enfuir.
Non pas du tout. Je me disais juste bon quand il reviendra, je vais essayer de lui dire que je ne souhaite pas dîner avec lui mais juste terminer notre verre (car il m’avait dit qu’il voulait prolonger avec un dîner puisque je lui plaisais et qu’il voulait passer plus de temps avec moi).

Bref, 15 min après son départ pour aller récupérer le soit-disant dossier, le déclic se produit enfin et je me dis mais il a appliqué sa ruse de fuite avec toi aussi.
Je lui envois un message sous le ton de l’humour pour le lui demander et lui dis que si c’est le cas je veux juste un OUI de confirmation histoire de ne pas rester bêtement à l’attendre et pouvoir partir.
Il me confirme avec un OUI et là le choc total !!! Je n’ai jamais jamais jamais connu ce type de comportement.
Et je me suis prise d’un fou rire toute seule tellement j’ai trouvé cela ridicule de sa part et aussi parce que je me suis trouvée ridicule de m’être forcée à m’inscrire sur un site de rencontres alors que je savais pertinemment ce n’était pas pour moi.

Bilan de ce rdv : déjà que je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de faire des rencontres virtuelles, ce comportement de pure lâcheté et enfantin (40 ans le mec quand même) m’a complètement refroidi des sites de rencontres.

Le soir même j’ai clôturé mon compte Tinder

avis tinder

chat femme par message

chat sms gratui

femmes rencontres perigueux chat sms

tinder avis

1 commentaire
Le 02/02/2017

Meetic on connaît, beaucoup de mauvais et aussi de vrais gens alor…

Meetic on connaît, beaucoup de mauvais et aussi de vrais gens alors on y va sceptique mais on espère quand même.
Echange pendant plusieurs jours avec un mec (pas beau mais il y a quelques chose), il écrit bien, il parle bien, courtois et finalement inspire si confiance que pourquoi pas prendre un café ensemble.
J’y vais avec crainte comme d’hab mais il y a un truc excitant à son propos, un mec de 190 cm pas beau mais viril. On s’embrasse (et je comprends que pour la première fois depuis longtemps un homme me plaît) on va dans un café. On discute, on rigole comme il ne m’est pas arrivé depuis si longtemps, le temps passe trop vite. Alors c’est Bercy Village un restaurant est toujours près, la soirée passe trop vite. Des traumatismes d’enfance partagés, les goûts, les passions tout y est. Enfin un mec qui a quoi dire et de plus il est si bien élevé, quand il me raccompagne en voiture, il ouvre la porte, il est charmant et timide.
Montée chez moi j’ai des SMS (style le temps est passé trop vite, est-ce qu’il a un chance de me revoir). Et dès le lendemain à son boulot ça recommence, des sms drôles, respectueux et tu t’es dit il faut lui donner une deuxième chance.
Arrivé tard on va au top de Beaugrenelle pour boire des cocktails chics avec vue sur scène. Il est en même temps un ami, un confident, un frère et un amoureux qui espère, le plus parfait que j’ai rencontré dans mes 20 ans d’expérience et j’en ai. On n’a pas envie de se quitter, on va regarder la tour Eiffel scintiller. Mais tard, en adulte responsable on rentre, il m’embrasse pour dire au revoir, vrai choc, car si timide, transis. Mais c’est excitant tu t’es dis qu’il a fait un effort sur soi et c’est touchant que rentrée chez moi j’y pense beaucoup.

Arrive des jours et des soirs ou des SMS à la longueur et une conversation par téléphone au lit jusqu’au pas d’heure… Son anniv est jeudi, alors je veux lui faire un cadeau mais quoi, il dit que je lui offre un café et ma présence et ce sera le meilleur cadeau. Bon sa soirée avec son fils est annulée car chez la mère, mon « amoureux » me demande si j’accepte de le voir. Ben oui, après 170 sms j’ai envie d’être avec ce mec gentil et prevenant. J’arrive chez lui, il est à la gare pour me chercher. Il n’ a pas préparé de dîner aux chandelles mais il meurt d’envie de m’embrasser, bon on y va.
Un sexe torride mais violent un peu, adouci par ses câlins entre. Il doit me raccompagner car je bosse tôt. Sortie de la voiture à l’arrivée il ne sort plus (bon il est fatigué), il n’envoie pas de SMS comme d’hab. Et je sens comme la première fois quand je l’ai vu un truc.

Le jeudi ou il ne travaille pas, aucun SMS, je m’énerve et il finit par dire … merci !!!!!!!! C’est quoi ce SMS ? Merci pour quoi ? Je suis sous le choc, mais je me dis c’est un malentendu, il m’expliquera. 24 h, rien, je craque, je l’appelle, il ne répond pas, je le supplie par SMS de dire quoi que ce soit, il lui est arrivé un truc ?

Il finit par envoyer SMS : il ne sent pas le feeling et et pas de bonnes ondes à long terme. Je demande qu’on se parle 2 minutes au téléphone, un SMS « ça ne sert à rien ». Je suis sous le choc, ça paraît banal mais se faire larguer et se faire largeur peut être très différent. J’accepte que mon sexe ne le satisfasse pas, mais il est gentil et intelligent, il peux me le dire.

Il a bloqué ma fiche sur Meetic, mais il est déjà en recherche le lendemain de mon cas. Je l’ai appelé encore une fois et laissé un message comme quoi j’ai compris que je n’étais pas dans ses goûts mais comme nous nous respectons, et comme il sait que le choc est grand, je voulais qu’on se dise au revoir gentiment. 10 minutes après mon appel il était sur le Meetic (on devait passer cette soirée ensemble).

J’ai eu tellement de rencontres et d’échecs dans ma vie que si ce genre d’histoire me fait rire, pas celle-là d’un « meilleur allié et ami » qui te poignarde dans le dos dans cette progression affective. Je ne peux pas lui dire au revoir ou ce que je pense car je suis « bannie ». On te poignarde et on considère que tu n’as jamais existé.

fafatort sur tchat

Commenter cette RDM
Le 02/02/2017

Un peu radical de qualifier cette rencontre Meetic de RDM, je n’ir…

Un peu radical de qualifier cette rencontre Meetic de RDM, je n’irai pas jusque-là. Mais je me suis dit que « trop c’était trop » avec ce site de rencontre et je me suis dit « il faudrait une sorte de forum pour « alerter » sur des démarches qui mènent à tout…sauf à une rencontre sympa et durable.

Donc ma dernière rencontre en date (je ne me décourage pas 🙂 ), je me dis « fais simple » : proche de chez toi, une intuition de « mec sympa », pas trop de mails (parait qu’il faut « rencontrer tout de suite »), quelques échanges pour savoir ce que l’autre recherche (en gros) et ne pas céder à l’exigence systématique « on-se-té-lé-pho-ne »…
Mais pourquoi les forfaits mobiles sont-ils devenus quasi gratos ?!

Alors vendéen, B, une vie super structurée (en apparence), un sens de la répartie par mail, tente tout de suite sa chance pour « entendre ma voix » (mais bien-sûr) mais ne se décourage pas lorsque je lui dis qu’on a le site pour échanger et que l’on se verra éventuellement.

Bon le dimanche, il va à un match de rugby à la Rochelle, il me demande pour que l’on se voie, je lui dis « pourquoi pas » prenons un café, et si ça te fait plaisir, traverse le pont (il faut payer un péage) il y a des cafés très sympas dans mon village.
Réponse : « je ne vais pas « payer » un péage pour voir une heure ou deux une personne que je ne connais pas »
Ah ben super. Je laisse tomber… Après, il me dit « ah mais je vais être avec un collègue, délicat pour se voir ». Je comprends. On reporte au dimanche suivant.

Comme on devait « se voir », je lui avais passé mon numéro de téléphone, mais pas d’appel entre nous, il a respecté ça.
Dès le lendemain, dimanche en fin d’après-midi, dring dring : « C’est B…en fait mon collègue a sa voiture, je suis dispo, j’aimerai vraiment te voir, si tu es dispo bien-sûr….enfin comme tu veux ».
Il a une voix sympa. Il sort d’un match de rugby dans un stade où la moitié de ma famille est aussi, ça endort ma méfiance. C’est dimanche, un air d’été, allez zou, on ne se pose pas de question. Trop débile « ben dans 1h30, dirige toi vers le péage, je viens te chercher en voiture, je passe gratuitement ».

Un type « adorable » en apparence…On n’a pas arrêté de se marrer, il me dévore des yeux, je le trouve bien aussi. Très différent de moi socio-culturellement mais le type qui ne se la joue pas, qui s’intéresse.
Je le trouve intelligent, une forme d’intelligence instinctive, et pour ma part, je pense que le sentiment amoureux peut se nicher pas obligatoirement chez des personnes de mêmes milieux socio-culturels. C’est mon côté humaniste, qui croit en l’autre…
Bon il trouve le moyen de toucher mon genou pour remarquer que mon collant est super beau, mais il n’est pas « lourd », puisque l’on est en mode « complicité/on se marre ».

On se re-dirige vers ma voiture (il est tard, il bosse demain). Zou, bras autour de la taille, bisou sur la joue.
Je nous fais un dégagement de 2 mètres « Non! Je ne cherche pas ça, pas un truc d’attirance sans lendemain. Avant un contact physique, j’ai besoin et envie de me projeter, c’est trop tôt! »
Il dit Ok, il se marre. Je le raccompagne, on continue de se marrer…
Au moment où il va partir (on a déjà décidé de se revoir dimanche prochain) il tend bien ses deux joues, me colle bien des bises sur les deux joues, je m’éxécute. Puis, il reste là, et il me dit « allez, encore une bise », donc je lui refais la bise sur les deux joues en me marrant. Un type taquin, s’il est sympa et qu’il a bon fond, j’aime bien.

Le soir même…SMS « Ma Marie » des mots super gentils…
Toute la semaine : fiabilité (ah, je souffle, peut-être un mec fiable :-)). Un sms le matin, un le soir, de l’attention, et il demande si je suis dispo et si ça ne me dérange pas pour que l’on s’appelle.
On se marre, on discute sérieusement, on échange nos points de vue sur nos attentes mais pas uniquement. Il y a aussi un mode de communication « déconne » qui passe super bien.

Je suis ravie et très très intéressé et en + il me plait vraiment physiquement. J’ai l’image d’un type carré, sympa, qui sait ce qu’il veut.

Le dimanche arrive. Cinéma, mais dans une ville du sud de la Vendée (je vais m’en souvenir de Luçon 🙂 ) .On se retrouve. Ah ben là… je ne sais pas… on a changé d’hémisphère entre la veille et le moment présent ? Distant, sympa mais à peine. Bon il a fait la fête chez des amis jusqu’à 5 heures du matin, il est fatigué, ça peut se comprendre. Bon ça reste cordial.
Après, on trouve un café (plutôt sympa et populaire comme j’aime). Distant. Pas grand chose à me dire. Je lui propose que l’on rentre mutuellement chacun chez nous, qu’il est fatigué, qu’il se lève à 4 heures du mat’ le lendemain pour son taff… Il est OK.

A la fin de la semaine, je dois partir deux semaines en déplacement pro à l’étranger donc au lieu de se retrouver à « régler les choses par sms » je lui dis :

– Bon, B, on se revoit une prochaine fois ?
– Je ne sais pas… J’ai un problème tu sais, je t’en ai parlé
– Ah ? Euh non, tu m’as dit que tu étais méfiant, que tu ne faisais pas confiance comme ça aux filles.
– Ah oui, ça c’est vrai, mais toi tu m’as mis super en confiance, tu es une fille bien
– Bon et c’est quoi ce problème ?
– J’arrive pas à démarrer une relation… j’en parlais hier chez mes amis, j’y arrive pas. Au début, j’ai super envie, tout ça…et puis ça retombe.
Ah c’est pas simple, c’est pas la première fois…c’est depuis que je suis célibataire de ma troisième union, depuis 2 ans.
J’y arrive pas, je voudrais bien hein, mais j’ai peur…
– Ah ben non, tu ne m’as jamais parlé de « ce » problème, en effet, au contraire, tu m’as parlé de ton souhait de tes attentes de rencontrer enfin quelqu’un de partager, les week-ends, la randonnée, les soirées avec des amis, que l’on avait qu’une vie, etc…
– Je préfère te le dire maintenant hein, car je veux pas te faire souffrir, parce que je vois bien que je te plais vraiment
– Euh, ben ouais, tu as un peu tout fait pour ça aussi, tu n’as pas arrêté de me demander si je pensais à toi, tu as cherché un contact physique avec moi
– Ah oui ? Quand ça ?
– Ben tu m’as prise par la taille, tu m’as fait un bisou sur la joue
– Ah ça ? Ben c’était pour voir ta réaction. Je fais ça aussi parfois avec des collègues, c’est pas grand chose.
– Euh je t’ai dit moi que je disais rarement oui via Meetic, je ne suis pas comme toi qui rencontre 2 ou 3 filles par mois, enfin c’est ce que tu m’as dit, donc je t’ai demandé d’être respectueux, de savoir ce que tu faisais
– Ah oui, mais bon, faut bien que j’avance, que je sache où j’en suis.
– Comment ça ?
– Ben que je sache si mon problème se règle.
– C’est à dire ?
– Ben si je suis capable ou non de démarrer une relation, si j’ai moins peur.
– Ah et tu te sers de Meetic pour ça ?
– Ben oui, faut bien que j’avance.
– Euh et les filles en face ?
– Quoi les filles en face ?
– Ben on est pas un banc d’essai pour savoir si toi « tu avances », on est des êtres humains, tu fais bien illusion, et ça peut faire du mal aux autres, des filles peuvent être un peu fragiles, avoir le sentiment de s’être faites avoir, de pas bien réagir.
– Ah ben c’est pour ça que j’arrête avec toi, c’est pour pas te faire de mal.
– Ben oui, mais c’est déjà un peu fait.
– Ben oui, mais j’avance en âge, faut bien que je « teste » pour voir si je suis prêt ou pas… Bon à priori, je ne suis pas encore prêt…
– Et tu vas continuer à contacter des filles par Meetic et faire un peu comme tu as fait avec moi ?
– Ben oui, faut bien que j’avance

Bon bref…On ne s’est pas « fâché » alors que je crois qu’il n’aurait mérité qu’une chose, une bonne claque … Mais je n’aime pas le conflit.
J’ai été compréhensive, gentille, je lui ai dit que ce serait peut-être bien de « régler son problème » avant de contacter d’autres filles, il a dit qu’il allait voir…

Mais une fois rentrée chez moi, je suis entrée dans une colère mais une colère contre lui et contre moi (de ne pas m’être méfiée, d’avoir été stupide, naïve).
Comme c’est un type qui dit qu’il est un « mec bien » et bien je lui ai dit (par sms bien sûr…) que s’il était vraiment un mec bien et s’il tenait vraiment à s’excuser (car il m’a dit un vague « s’cuse » je rends malheureux, excuse moi) , donc s’il était vraiment sincère dans ces excuses, c’était direct Interflora, le plus beau bouquet (et le plus cher aussi non mais) avec un VRAI mot d’excuse, et livraison à domicile.
Non mais ! L’éducation, les valeurs, le respect, il est où là ?

Site de rencontre par tel

Commenter cette RDM
Le 01/12/2016
Recevoir les prochaines RDM par mail

J’ai discuté avec Koko du 92 sur Adopteunmec pendant plus d’un m…

J’ai discuté avec Koko du 92 sur Adopteunmec pendant plus d’un mois. Il se montre prévenant, adorable, attentionné, etc.
On se rencontre : une très jolie soirée et on finit chez lui.
On se revoit une seconde fois, pareil, très bonne soirée.

Depuis nos premiers messages, et jusqu’à là en 1 mois 1/2 : plus de 2000 messages envoyés !
Puis du jour au lendemain : distance, plus trop de réponse, mais parfois il revient pour parler de son travail qui lui prend beaucoup de temps…

J’ai été hyper sympa, je lui ai laissé des « portes de sorties », mais jamais de vraies réponses pour savoir si on se revoit ou non.
Et là, boom sans prévenir, il me vire de ses amis Facebook. Si vous êtes sur Paris, faites gaffe à celui-là, il est pas net et instable. Il fera tout pour que vous vous attachiez, puis se tirera sans rien dire honnêtement, par lâcheté et manque de respect.

adopt un mec com

1 commentaire
Le 01/12/2016

Samedi soir, je discute avec ce mec sur Adopteunmec. Il me propose de se voir…

Samedi soir, je discute avec ce mec sur Adopteunmec. Il me propose de se voir, il habite vers colombes ou Rueil, moi Charenton.
Il ne veut absolument pas venir sur Paris, même pas George V) donc je me tape 45 minutes de voiture pour aller à Neuilly, où il a même pas mis 10 minutes à venir.

On se retrouve, il commence à marcher direction porte des Ternes, j’ai des talons de 9 centimètres.
Il propose de trouver un bar où … il y aurait moyen de voir le match du soir (Wtf?)
– Tu es la galanterie faite homme, toi !

On est devant le Hyatt Regency, je suggère d’aller au top bar. Il est très enthousiaste, un peu moins quand on voit les prix de la carte, mais il paye quand même à la fin.

Il a faim, il est 3h du mat, direction Pizza Pino : une salade pour moi, il mange dans mon assiette (WTF?) et un plat pour lui.
Il paye aussi mais là il tique salement et en sortant fait le compte et une remarque sur le coût de sa soirée (70€).

Il veut me revoir. Hier soir il m’envoie un message. Je dis ok s’il peut me récupérer vers 14h à mon boulot.
Je sors à 14h05, il va être en retard. J’essaie de le joindre, il me dit ok dans 10 minutes environ.

14h39, je vois un gars sur son scoot au loin en train de draguer une nana depuis 15 bonnes minutes. Saoulée d’attendre je pars…
C’est lui ! J’essaie de l’appeler et il me met sur messagerie. J’envoie un texto il prétend être en train de conduire. Grillé !

Il me récupère finalement à la gare de Nanterre ville et propose que je l’accompagne à la fac et après aller boire un verre.
Sur le trajet, le mec se connecte sur Adopteunmec (je suis assise juste derrière toi connard, je vois ce que tu fais sur ton tel).
À concorde je lui dis que je vais descendre là, que ça vaut mieux.

Il insiste et je finis par remonter, on va à la fac…
Puis boire un verre (d’eau pour lui, menthe à l’eau pour moi) et il me pose des questions administratives totalement farfelues.

Voyant que je ne suis finalement pas si intéressée que ça de poursuivre l’aventure, il me demande « juste un truc »: tu peux me rembourser ton verre et ta salade de l’autre soir stp ?
Je vous passe les détails, il m’a suivie dans la rue me traitant de voleuse, et m’a renvoyé 2 textos en rentrant.

adopte un con

les connards de meetic

ruederencontre

sncf rencontres

Commenter cette RDM
Le 14/09/2016

piscine

Désolé je vais pas pouvoir rester
J’ai piscine


Je suis célibataire depuis plusieurs années. Je ne dis pas que ça me fasse plaisir…

Je suis célibataire depuis plusieurs années. Je ne dis pas que ça me fasse plaisir, mais d’une certaine façon je dois reconnaitre que je me suis habitué.
Quoiqu’il en soit c’est l’été, même si avec ce temps qui change tous les jours on peut se demander si on n’est pas en Novembre par moment. Bref, dès qu’il y a un brin de soleil, les filles sortent toutes en jupe et en décolleté et c’est vrai que ça fait envie. Seulement je suis absolument incapable d’aborder une fille dans la rue comme le font certains…

Je m’étais juré de ne jamais m’inscrire sur des sites des rencontres mais j’ai fini par craquer la semaine dernière. Pour dire la vérité c’est surtout parce que je suis tombé sur une offre d’abonnement meetic gratuit (oui je me cherche des excuses et alors ?).

Bref je me suis donc inscrit sur Meetic, sans débourser le moindre euro, et j’ai commencé à créer ma fiche. Sélection de photo, remplissage de profil, ça prend un temps fou, pire que de créer son CV en ligne. Au bout d’une soirée c’est bon, mon profil est enfin fini et à moi les rencontres ! Enfin naïvement c’est ce que je croyais en tous cas…

Je commence à me promener sur les profils des femmes, il faut reconnaitre qu’il y en a pas mal de mignonnes voir de très jolies dans ma ville.
Je lis attentivement leurs fiches, j’essaie de trouver un petite message personnalisé à envoyer du style « Bonjour XXX, j’ai vu que tu étais fan de telle série TV, moi aussi, ça nous fait un point commun. Je suis complètement nouveau ici et toi ? » ou ce genre de trucs.
Bon je sais ce n’est pas d’une folle originalité, mais au moins j’essaie non ?

Ca fait donc 3 semaines que je suis inscrit, et que j’envoie des messages de ce genre tous les soirs.
Hier j’ai fait un petit bilan : j’ai envoyé 420 messages (420 c’est dingue) et j’ai reçu tenez vous bien … 9 réponses !
Oui vous avez bien lu seulement 9 réponses.

Sans entrer dans les détails la moitié me disaient qu’elles n’étaient pas intéressées, et l’autre moitié …. comment dire ça poliment ? En gros elles me disaient qu’elles étaient sur le site pour des relations tarifées. Alors oui je les trouve mignonnes, mais je ne suis pas désespéré ou moche au point de devoir payer 300 euros pour passer une nuit avec une fille qui n’a pas vraiment envie de moi.

Bref je crois qu’après la fin de l’abonnement gratuit, Meetic n’entendra plus jamais parler de moi

meeti

touch meetic

rencontre femme moche

nuitdemerde

Rencontre une moche

site de rencontre pour moches

site rencontre moche

site rencontre moches

site rencontrefemmes laides

tchat femme moche

site de rencontre gratuit pour moche

site de dialogue pour moche

rencontrre femmes moches

rencontreunemoche

rencontres femmes moches bretonnes

rencontree une moche

rencontre pour moche

rencontre des moches

femmes moches

Commenter cette RDM
Le 13/07/2016