Marre des
Rencontres de Merde ?
Alors CLIQUE › ICI

Nuits de Merde

Au bout de quelques échanges de messages sur Adopteunmec je décid…

Au bout de quelques échanges de messages sur Adopteunmec je décide de rencontrer A. Sur sa photo il n’est pas top mais il écrit des messages sans fautes et paraît gentil.

Au bout d’une semaine on se rencontre en vrai. Tout se passe bien : restaurants, cinés, weekends, beaucoup de bons moments ensemble. Enfin je rencontre pour la première fois sa famille lors d’un weekend en province après cinq mois de relation.
Je fouille son portable durant la nuit et je tombe sur les messages types « passes une bonne journée ma chérie » qu’il envoie en destinataires multiples à plusieurs filles dont moi. Ce genre de SMS que je lisais avec tant de bonheur.
Ensuite, dans son répertoire, il avait une vingtaine de fille nommées ainsi « XXX adopte.» dont moi. Enfin, j’étais terriblement gênée en poussant mes investigations car la plupart des historiques de ses messages avec ces filles étaient pathétiques. Apparemment elles ne répondaient plus après leurs premiers RDV.

J’avais choisi de me mettre en couple avec lui parce qu’il est tout sauf un beau parleur. Donc j’avais opté sur un canasson pas très beau et avec peu d’aisance pour être tranquille, mais j’avais tort. Le fait qu’il soit inscrit depuis le début de la création du site aurait dû m’alerter. Sur internet on rencontre soit des pervers, soit des désespérés. Moi j’ai eu le droit à un désespéré. #RDM

putain de nuit

soirée de merde

soirée réussie vie de merde

nuit merde

site comme nuit sans folie

nuit sans folies

nuit type vdm

vie de nuit

ranqonte dune nuit

site rencontre travail nuit

Le 12/09/2015    Classé dans Nuits de Merde, Sites de rencontre    Mots clefs , ,

J’étais avec ma copine chez ses parents. Ces derniers etaient abs…

J’étais avec ma copine chez ses parents. Ces derniers etaient absents alors nous en avons profité pour faire l’amour.
Moi d’un air macho, je sors tout nu dans la cusine pour me prendre un verre de lait au frigo et là je dis tout fierement « Ohohoho Robert (son père) et ben ta fille c’est une petite cochonne humm humm, je l’ai bien fait planer ».
Sauf que là quelqu’un assis dans le salon allume la lumière. C’est le père rentré plus tôt et il me dit « Oh oh ben t’es mort mon ptit gars ! »

Croyez-le ou pas, je suis sorti de chez eux nu les jambes à mon coup et j’ai courru jusqu’à chez moi ! #RDM

Le 09/09/2015    Classé dans Nuits de Merde

Un ami me propose d’aller boire quelques bières après le travail…

Un ami me propose d’aller boire quelques bières après le travail, j’accepte on passe une très bonne soirée. Il est maintenant 22h on décide de rentrer chacun chez soi, je prends la ligne 12 du métro parisien, m’assieds sur un carré vide de 4 places et attends comme à mon habitude que le métro m’emporte à mon arrêt.

Les quelques bières se font légèrement sentir je suis un peu joyeux (comme à mon habitude) et la deux jeunes filles entre dans le métro. Je n’y prête guère attention jusqu’à ce qu’elles s’assoient juste en face de moi. Elles avaient surement passée une très bonne soirée elles aussi. Elles discutent, rigolent et je ne peux m’empêcher de rigoler, le courant est établi.

On discute un peu de tout et de rien, des différents quartiers, des personnes qui se perdent dans Paris (oui oui sujet bizarre) et la jeune brune et moi échangeons le même avis. On découvre également qu’un ami à elles avait habité juste à côté de chez moi.

On discute et pendant ce temps, je ne peux que la dévorer des yeux car elle me plait. Elle a l’air gentille, elle est belle et sûrement très intelligente.

On passe un très bon moments mais trop courts : ma station arrive, je leur souhaite une bonne soirée et je pose le pied sur quai…
Le bip résonne et à ce moment là je me dit « mais pourquoi j’ai pas au moins essayé de lui demander son nom (pour la retrouver) ou son numéro ?  » qu’est ce que je suis bête et pas réactif… bref.

Plusieurs options se sont bousculées dans ma tête mais mon corps n’a pas réagi :
– courir jusqu’à la station d’après (franchement si j’avais réussi champion)
– ou bloquer les portes et remonter puis descendre à la prochaine station (3 min de marche en plus qui sait peut-être 60 ans de bonheur)

J’ai essayé de reprendre le métro un autre jeudi à la même heure pendant pas mal d’autres semaines mais rien à faire : Paris est la ville où si tu ne profite pas de l’instant qui t’a été accordé tu ne reverras jamais la personne.

Ca va faire plus de 3 mois maintenant et j’avais pensé faire des affiches (un peu dans le style de chaton perdu) et les coller partout à la station Villiers la où elle m’a dit habiter ou alors attendre toute la journée dans la station. Mais bon quand même j’ai mes limites. Au revoir belle inconnue, ne reviens plus hanter mes nuits.

Le 01/09/2015    Classé dans Dans la rue, En soirée, Nuits de Merde    Mots clefs ,
Le 31/10/2012    Classé dans    Mots clefs , ,

Clubbeuse, je croise régulièrement un charmant jeune homme le ven…

Clubbeuse, je croise régulièrement un charmant jeune homme le vendredi soir dans la même boîte. Nous nous sommes jamais parlé mais je sens à nos regards que le charme opère.
A chaque fois nous dansons sexy, toujours sans un mot échangé. J’aime ce côté mystérieux.

Au bout de la 5e rencontre, nous avons échangé un baiser et nous avons enfin décidé de boire un verre au comptoir de la boîte et d’échanger nos numéros.

Nous nous retrouvons le lendemain vers 22h, dans un hôtel, prêts à conclure l’affaire. Nous montons dans la chambre, nous nous embrassons langoureusement, nous nous déshabillons sur le lit. Il allume la lumière pour aller chercher des capotes et là stupéfaction :
– mon charmant jeune homme mystérieux était tout maigrichon
– il devait peser moins lourd que moi
– il louchait
– et sa dentition laissait fortement à désirer
Merci l’éclairage de la boite (ou l’absence d’éclairage) … La partie de jambes en l’air a duré 30 minutes, où il se prenait pour un acteur porno, à me prendre pour sa cochonne et à me dire des choses grossières que je ne répéterai pas. Puis il s’est endormi sans un seul bisou.
Le lendemain on s’est salué comme si on était deux inconnus et nous sommes partis chacun de notre côté. #RDM

Le 14/07/2015    Classé dans En soirée, Nuits de Merde

Suis-nous et ne rate plus une seule #RDM

J’étais inscrite sur Meetic, un an après mon divorce. Je suis co…

J’étais inscrite sur Meetic, un an après mon divorce. Je suis contactée par un beau brun black, grand, sportif, élégant lol ! Le costard cravate et le sérieux, mais je me suis dit « faut voir en vrai » …

Dix jours pour qu’on se rencontre, il me donne rendez-vous vers chez lui dans un charmant café, sympa me dis-je. A son entrée, sourire éblouissant au moment où il me voit, attaché case etc. mais son sourire me séduit, discussions à n’en plus finir.
Au moment de se dire au revoir, un baiser digne « d’autant en emporte le vent » (je connais mes classiques lol)

2ème rdv, il m’invite et comme j’habitais un peu loin, je ne savais pas trop si je rentrais etc…. J’arrive genre Suzanne (desperate housewives) avec un p’tit sac derrière, derrière moi.
Mais bon j’explique quand même le sac (je n’avais pas fait l’amour depuis 6 mois mais je ne voulais pas pour autant le faire ce soir, bon vous comprenez).
Il m’offre l’apéro préparé par lui même puis ensuite me propose deux sorties
–  la première mais il n’est pas sur que j’accepte « un club un peu… » mais ou on resterait au bar, on ne monterait pas à l’étage « Euh c’est quoi exactement ? »
– ou bien un restaurant

Je discute de tout cela et lui dit que je prends le restaurant. Au restaurant, charmant, drôle, et je te porte dans les rues « Autant en emporte le vent vous dis je ! ». Et moi, je suis pleine d’humour, belle etc…
Retour à l’appartement et là ca commence à se gâter : le vin rosé nous avait un peu chauffés et nous avions envie tous les deux, mais Monsieur ne voulait pas de préservatif !
Il a confiance oui mais moi « NON ». Moultes discussions sur la transmission du Hiv, bref ça refroidit …
Alors j’ai dit et bien « on dort », vraiment trop tard, trop loin pour rentrer.
Je n’ai rien dormi, mais lui a dormi comme un bienheureux. Au petit matin (y’a un truc qui se passe au p’tit matin ? lol ) non mais c’est pas vrai, il m’embête !
J’aime autant vous dire que le préservatif , il l’a mis OUF ! (surtout à 42 ans je n’aurais jamais pensé qu’on puisse être aussi imprudent).

La relation qui s’en est suivie a été tout de même bien chaotique. Mais quand je repense à cette nuit, c’est à mourir de rire … #RDM

Le 04/07/2015    Classé dans Dans la rue, Nuits de Merde, Sites de rencontre    Mots clefs
Le 22/12/2012    Classé dans    Mots clefs , ,

Je fais la connaissance de S. sur Meetic, on décide de se voir et …

Je fais la connaissance de S. sur Meetic, on décide de se voir et là (ça vous dit quelque chose ?) le flop : je n’accroche pas, mais elle, c’est le contraire…
La soirée se passe, arrive le moment de se séparer, et comment dire…

En la raccompagnant à son parking, on traverse une grande place (celle de l’Opéra, à Bordeaux pour ceux qui connaissent), je croise le regard d’une femme et là, je prends la FOUDRE…
Je suis subjugué par son allure, sa beauté, son regard. Avec une timidité maladroite, elle détourne subrepticement le sien comme pour ne rien dévoiler. Trop tard… Je ne cesse de la regarder comme par défi. Je suis KO debout, à l’ouest…

S. n’a rien remarqué, elle me parle mais je ne l’entends plus, je n’ai qu’une chose à l’esprit : aborder cette femme, mais comment faire ? Je ne vais pas laisser S. en plan comme un voleur… Question d’éducation, questions à la con oui…

On arrive à l’escalier du parking souterrain, je vois que la fille s’est arrêtée et me regarde au loin, comme une attente… Je descends les escaliers, ne la quitte pas des yeux, j’ai l’impression qu’on m’enterre vivant, ça me paraît une éternité…
Et puis à un moment, je dis à S. « Désolé » et je me barre comme un voleur. Je détale les marches, j’arrive sur la place, mais la fille n’est plus là… J’ai comme une panique, « C’est pas possible… Mais où est-elle !!! » Je la cherche du regard, personne.

J’ai passé la nuit à arpenter tout le coin, je ne l’ai pas revue… Entre-temps, j’ai reçu plusieurs messages incendiaires de S. (inutile de préciser la teneur, vous vous doutez…).

Depuis ça m’a guéri des sites de rencontre. Il m’arrive parfois de revenir à cet endroit « fatidique », je me retourne et il n’y a toujours personne. C’était pourtant il y 3 ans, mais je n’ai rien oublié de ce moment et de cette inconnue…
Alors je soupire, peste contre cette vie, mais elle continue et l’avenir dure longtemps, dit-on… #RDM

Le 02/07/2015    Classé dans En soirée, Nuits de Merde, Sites de rencontre    Mots clefs

Et si tu faisais une belle rencontre ?


Sur Meetic une femme portant le prénom de C visite mon profil. Ell…

Sur Meetic une femme portant le prénom de C visite mon profil. Elle m’envoie un message et nous échangons pendant plusieurs jours, d’abord via le site, puis par téléphone.
Au bout du septième jour, nous nous rencontrons en vrai.

Elle correspondait bien au profil et nous nous sommes plus dès le premier regard. Je l’ai invitée au restaurant, le courant passait très bien, si bien que nous décidons de se balader sur les quais. Puis, elle propose de passer la nuit ensemble.
Vu notre attirance mutuelle, je ne pouvais pas dire non. Alors elle m’invite chez elle, puis nous commençons par partager un moment de plaisir.

Et c’est à ce moment là que j’ai découvert que cette femme… était un homme, ou plus exactement un travesti avec son triangle génital !
J’ai voulu m’enfuir le plus vite possible, le problème est que j’ai oublié la plupart de mes vêtements et que je me suis retrouvé torse nu dehors.
Bien entendu, IL ne voulait pas me rendre mes affaires. #RDM

rencontre travesti

es-tu travesti

es-tu un travesti

rencontre trav

Le 27/05/2015    Classé dans Nuits de Merde, Sites de rencontre    Mots clefs ,

rencontre travesti

es-tu travesti

es-tu un travesti

rencontre trav